Óengus mac Colmáin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bec (homonymie).

Óengus mac Colmáin Bec (mort en 621) issu des Uí Néill du Sud fut un roi d'Uisnech et peut-être, selon certaines interprétations, co Ard ri Erenn de 618 à 621[1]. Dans ce contexte on l'identifie habituellement avec le « Óengus» du Baile Chuinn Chétchathaig[2]


Origine[modifier | modifier le code]

Óengus mac Colmáin Bec appartenait à la lignée des Uí Néill du Sud. Selon les généalogies irlandaises, il était le fils de Colmán Bec († 587), un des deux fils homonymes (ou doublons ?) de Diarmait mac Cerbaill († 565). Plus tard Caille Follamain tracera son ascendance à partir d'Óengus [3]

Règne[modifier | modifier le code]

Avant son accession au trône d'Uisnech, la participation d'Oengus dans les querelles entre les deux dynasties rivales des Uí Néill du Sud le Clan Cholmáin issu de Colmán Már et le Síl nÁedo Sláine issu d' Áed Sláine est relevée par les Annales d'Ulster. En 612, il remporte la bataille de Obda près de Navan (Comté de Meath) au cours de laquelle Conall mac Loeg Breg mac Aedo Sláine est tué[4]. Cette bataille est peut être liée aux revendications de Conall pour succéder à Áed Uaridnach († 612) comme Ard ri Erenn[5].

En 618 Óengus devient roi d'Uisnech à la suite de son frère ou cousin Fergus mac Colmáin. Selon les Annales d'Ulster il est tué seulement trois ans après en 621[6]

D'autres entrées dans les Chroniques d'Irlande relèvent la mort de Óengus en 621 en le désignant comme un fils de Colmán Már mais avec le titre de « regis Nepotum Neill » ou de « ríg h-Úa Neill » qui semble être un titre de substitution à celui de Ard ri Erenn ou de roi de Tara. Domnall Midi le fils de Murchad Midi est désigné comme son meurtrier ce qui est chronologiquement impossible.

Cette dénomination suggère qu'après que Suibne Menn du Cenél nEógain des Uí Neill du Nord ait tué Máel Coba mac Áedo en 615, il ait soutenu les revendications Óengus comme Ard ri Erenn plutôt que de prendre le pouvoir lui-même, ou peut-être qu'Óengus était un Ard ri Erenn adjoint dans le sud [7] .

Le Baile Chuinn Chétchathaig, rédigé à la fin du VIIe siècle sous le règne de Fínnachta Fledach des Uí Néill du Sud fait apparaitre un roi désigné sous le vocable Sóer Óengus (i.e le Noble Óengus) entre Suibne et Domnall. Dans une autre source Marianus Scotus désigne également Óengus comme un Haut Roi [7].

Postérité[modifier | modifier le code]

Les deux fils d'Óengus mac Colmáin Bec: Máel Umai mac Óengussa et Colgu mac Óengussa furent tués par Diarmait mac Aedo Sláine ( † 665), lors de la bataille de Cuil Caeláin en 635 dans le cadre des querelles endémiques entre les Ui Neill du Sud [8].

Son petit-fils, Fáelchú mac Maele Umai est tué à son tour lors de la bataille de Ogamain en 662 en combattant aux côtés de Conaing Cuirre mac Congaile de Cnogba[9] et de Blathmac mac Aedo Sláine (†665) contre les partisans du même Diarmait mac Sláine Aedo[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. les Laudes Synchronismes lui attribuent un règne de 6 ans; le Book of Leinster de 7 ans
  2. (en) Edel Bhreathnach, Editor Four Courts Press for The Discovery Programme Dublin (2005) (ISBN 1851829547) The kingship and landscape of Tara. p. 196-197.
  3. Edel Bhreathnach, The Kingship and landscape of Tara Editor Four Press Courts (Dublin 2005) (ISBN 1-85182-954-7) Table 3 Clan Cholmáin p.  344-345
  4. Annales d'Ulster: AU 612.2 & Annales de Tigernach: AT 610.2
  5. Edel Bhreathnach Op.cit p. 196-197
  6. Annales d'Ulster: AU 621.2
  7. a et b Edel Bhreathnach Op.cit p.  196-197
  8. Annales d'Ulster AU 635.2 & Annales de Tigernach AT 637.8
  9. de qui sont issus les rois de Cnogba ou Knowth i.e de Sud Brega
  10. Annales d'Ulster AU 662.2 & Annales de Tigernach: AT 662.4

Sources[modifier | modifier le code]