Îles du Maïs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corn Island.
Îles du Maïs
Islas del Maíz (es)
Îles du Maïs
Îles du Maïs
Géographie
Pays Drapeau du Nicaragua Nicaragua
Localisation Mer des Caraïbes (océan Atlantique)
Coordonnées 12° 10′ 01″ N 83° 01′ 59″ O / 12.167, -83.033 ()12° 10′ 01″ N 83° 01′ 59″ O / 12.167, -83.033 ()  
Superficie 12,9 km2
Nombre d'îles 2
Île(s) principale(s) Grande île du Maïs
Point culminant Mount Pleasant Hill (113 m)
Administration
Département Región Autónoma del Atlántico Sur
Municipalité Corn Island
Démographie
Population 7 429 hab. (2005)
Densité 575,89 hab./km2
Plus grande ville Brig Bay (Corn Island)
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-6

Géolocalisation sur la carte : Amérique centrale

(Voir situation sur carte : Amérique centrale)
Îles du Maïs
Îles du Maïs

Géolocalisation sur la carte : Nicaragua

(Voir situation sur carte : Nicaragua)
Îles du Maïs
Îles du Maïs
Archipels du Nicaragua

Les îles du Maïs (en espagnol Las Islas del Maíz, en anglais Corn Islands, nom le plus fréquemment utilisé), sont deux îles du Nicaragua, situées à environ 75 km des côtes, dans la mer des Caraïbes.

Ces deux îles sont :

  • Grande île du Maïs (Isla Grande del Maíz, en anglais Big Corn Island mais souvent simplement appelée Isla del Maíz ou Corn Island)
  • Petite île du Maïs (Isla Pequeña del Maíz ou Little Corn Island), à une douzaine de kilomètres au nord-est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les îles ont une population de 7.429 habitants dont 6.731 sur Isla Grande et 698 sur Isla Pequeña[1]. La plupart des habitants sont des Garifunas, métis d'anciens esclaves africains et d'indiens caraïbes. L'anglais est la langue usuelle bien que l'espagnol soit compris. On trouve aussi des amérindiens Miskitos. La faible population de Isla Pequeña s'explique par l'absence de source d'eau douce permanente. La population, la langue anglaise, la musique reggae très présente différencient beaucoup ces îles du Nicaragua continental, les rapprochant culturellement plus de la Jamaïque.

Jusqu'à la guerre, la principale exportation des îles était la noix de coco. Dans les années 1960, l'industrie de la pêche est devenue la principale activité économique de l'archipel, avec des exportations de langoustes. Dans les années 1990, le tourisme, quasiment inexistant jusque là, s'est fortement développé, les récifs de coraux environnants en faisant désormais une destination recherchée pour la plongée sous-marine.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Barrios and villages of the Corn Islands

La municipalité de Corn Island est organisée dans six secteurs (barrios), cinq Grande île du Maïs:

Barrio Population
(Census May 28-
June 11, 2005)
[2]
Location Villages
Brig Bay 3,930 ouest Brig Bay
La Loma 682 sud La Loma, Long Beach, Queen Hill, Bluff Point
South End 764 est South End, Mount Pleasant
Sally Peachie 265 nord-est Sally Peachie, Little Hill
North End 490 nord-ouest North End
Little Corn Island 495 île 13 km
nord-est
The Village, Carib Town
Corn Island 6,626    

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur les cartes anciennes, les îles portent le nom de Islas de los Manglares. Elles sont passées alternativement sous souveraineté anglaise et espagnole mais sans un véritable contrôle du territoire et ont surtout servi d'abri aux pirates écumant la mer des Caraïbes. Elles sont ensuite rattachées de 1655 à 1894, au protectorat britannique qui couvre la bande côtière orientale de l'actuel Nicaragua, connue sous le nom de côte des Mosquitos. En 1894, le gouvernement du Nicaragua proclama sa souveraineté sur l'archipel. Elles furent louées aux États-Unis pour une période de 99 ans par le traité Bryan-Chamorro de 1914. Les termes du bail soumettaient les îles du Maïs à la loi américaine, mais elles restaient territoire du Nicaragua. Avec l'accord américain, le gouvernement nicaraguéen dirigeait l'administration locale. Les droits américains sur les deux îles prirent fin le 25 avril 1971, quand le bail fut officiellement arrêté par la Convention de Managua du 14 juillet 1970.

Le dictateur nicaraguéen Somoza en avait fait une de ses villégiatures dans les années 1970. Mais les îles restèrent à l'écart des soubresauts politiques et des guérillas que connut le Nicaragua dans les années 1970 et 1980.

Transport[modifier | modifier le code]

Les îles du Maïs sont situées à environ 70 kilomètres de Bluefields. L'aéroport se situe sur la plus grande des deux îles dans la ville de Brig Bay. La Grande île du Maïs peut être atteinte par un ferry qui part une fois par jour à partir de El Rama. La Petite île du Maïs est accessible seulement par un ferry qui part de la Grande île du Maïs.

La Grande île du Maïs a une route pavée d'environ 12 kilomètres de long qui court le long de l'île. Les voitures, motos et vélos sont les principaux moyens de transport sur l'île.

La Petite île du Maïs n'a pas de routes asphaltées ni de véhicules motorisés. L'île est sans voitures[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (es)[PDF]Estado del agua y saneamiento, par Alma Rosa Castro, RAAS, 2007, Page 11
  2. http://www.inec.gob.ni/censos2005/CifrasMun/RAASTPDF/Corn%20Island.pdf VIII CENSO DE POBLACIÒN Y IV DE VIVIENDA, 2005
  3. (en)10 Laid-back Islands without Cars, touropia.com, 23 janvier 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]