Îles du Duc-d'York

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Île du Duc-d'York.
Carte de localisation des îles du Duc-d'York

Les îles du Duc-d'York sont un groupe d'îles entre la Nouvelle-Bretagne (et plus précisément la péninsule de Gazelle) et la Nouvelle-Irlande (4° 10′ S 152° 27′ E / -4.16, 152.454° 10′ S 152° 27′ E / -4.16, 152.45). Ces îles font partie de l'archipel Bismarck en Papouasie-Nouvelle-Guinée. On y parle le ramoaaina.

Composition[modifier | modifier le code]

Image satellite des îles du Duc-d'York.

L'archipel, situé à la limite de deux plaques tectoniques, est soumis à de fréquents tremblements de terre et tsunamis. La faible hauteur de ces îles les menace d'inondations dues à l'élévation du niveau de la mer. L'évacuation de la population vers la Nouvelle-Bretagne avait été annoncée en 2000.

Les plus grandes îles du groupe sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Femmes de Mioko, vers 1900.

Elles furent nommées en 1767 par Philip Carteret en l'honneur du duc d’York Édouard-Auguste.

Avant 1914, elles étaient, comme le reste de l'archipel Bismarck, une colonie allemande dépendant de la Nouvelle-Guinée allemande sous le nom de Neu Lauenburg (« Nouveau-Lauenbourg »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]