Îles de la Reine-Élisabeth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Terre de la Reine-Élisabeth.
Îles de la Reine-Élisabeth
Queen Elizabeth Islands (en)
Carte de localisation des îles de la Reine-Élisabeth (hachurées en rouge).
Carte de localisation des îles de la Reine-Élisabeth (hachurées en rouge).
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 78° N 95° O / 78, -9578° N 95° O / 78, -95  
Superficie 419 061 km2
Île(s) principale(s) Île d'Ellesmere
Point culminant Mont Barbeau (2 616 m sur île d'Ellesmere)
Géologie Îles continentales
Administration
Territoires Nunavut et Territoires du Nord-Ouest
Démographie
Plus grande ville Resolute
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-5, -6, -7

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Îles de la Reine-Élisabeth
Îles de la Reine-Élisabeth
Archipels du Canada

Les îles de la Reine-Élisabeth, anciennement appelées îles Parry, en anglais Queen Elizabeth Islands et Parry Islands, est un archipel du Canada situé dans les territoires du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les îles de la Reine-Élisabeth regroupent les îles les plus septentrionales de l'archipel arctique canadien, celles situées au nord des détroits de McClure, Melville, Barrow et de Lancaster.

L'archipel couvre une superficie de 419 061 km2 hors banquise. La plupart d'entre elles sont inhabitées, les lieux habités les plus importants étant les hameaux de Resolute sur l'île Cornwallis et Grise Fiord, sur l'île d'Ellesmere. La principale activité économique est l'extraction de pétrole.

Les îles les plus grandes des îles de la Reine-Élisabeth sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Aperçues pour la première fois par les Européens en 1616, les îles de la Reine-Élisabeth ne sont pas entièrement explorées et cartographiées avant les expéditions britanniques pour découvrir le passage du Nord-Ouest et plus tard par les expéditions norvégiennes du XIXe siècle.

Beaucoup sont explorées par William Parry d'où leur ancien nom. Le nom actuel leur a été donné en l'honneur d'Élisabeth II du Royaume-Uni après son couronnement en 1952 où elle est devenue entre autres reine du Canada.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]