Îles de Brissago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Îles de Brissago
îles de Brissago
îles de Brissago
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Localisation Lac Majeur
Coordonnées 46° 07′ 59″ N 8° 44′ 08″ E / 46.133025, 8.73550446° 07′ 59″ N 8° 44′ 08″ E / 46.133025, 8.735504  
Nombre d'îles 2
Géologie Île lacustre
Administration
Canton Tessin
Commune Brissago
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Îles de Brissago
Îles de Brissago
Île de Suisse

Les deux îles de Brissago se trouvent près de la rive nord du lac Majeur, dans le canton du Tessin en Suisse, à la frontière avec l'Italie. Saint-Pancrace, la plus grande, accueille un jardin botanique qui regroupe un grand nombre de plantes exotiques d'origine subtropicale et est accessible aux visiteurs par des lignes régulières de bateaux. La plus petite île, Saint-Apollinaire, est protégée et non accessible. La taille totale des deux îles est de 0.03 km² (3 hectares).[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

Sur la grande île ont été retrouvés des vestiges de l'époque romaine. Les îles servaient de refuge pour les premiers Chrétiens à l'époque des persécutions, et au XIIIe siècle s'y installèrent les moines de l'ordre des Umiliati. Après la suppression de l'ordre, décidée en 1571 par le pape Pie V, les îles restèrent inhabitées.

En 1885, la baronne russe Antoinette de Saint-Léger, épouse de Richard Fleming, un banquier irlandais, transforma la grande île en un jardin exotique. Le lieu devint le centre d’une intense activité culturelle où se rencontraient toutes sortes d'artistes tels que peintres, sculpteurs, musiciens et écrivains. En 1927, acculée par des difficultés financières, la baronne vendit la propriété à un riche commerçant hambourgeois, Max Emden. Il y construisit alors la villa actuelle sur une ancienne demeure du XVIIe siècle en faisant appel à l'architecte berlinois Breslauer. Il renforça la culture des plantes exotiques et construisit également la darse et un bain romain, où son habitude était d'y jeter une pièce d'or en fin d'après-midi devant de belles femmes et la sirène qui la ramenait partageait son intimité.

En 1949, l'île fut récupérée comme bien public sous l'initiative du département de l'Éducation publique.

Sur l'île de Saint-Apollinaire on retrouve quelques ruines d'une petite église romane dédiée à saint Apollinaire, construite au XIIe siècle sur quelques vestiges romains.

Jardin botanique[modifier | modifier le code]

Le jardin botanique regroupe un très grand nombre de plantes exotiques d'origine subtropicale, provenant d'endroits aussi divers que la Méditerranée, la Chine, la Corée, le Japon, l'Afrique, l'Amérique du Nord, centrale et du Sud, l'Australie et quelques îles d'Océanie. Toutes ces plantes regroupées en un endroit se développent notamment grâce au climat insubrien.

Références[modifier | modifier le code]

  • Marco Danesi, « Brissago, un air de Méditerranée », Le Temps, 23 juillet 2008. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.daftlogic.com/projects-google-maps-area-calculator-tool.htm