Îles d'Hyères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Îles d'Hyères
L'île de Porquerolles
L'île de Porquerolles
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 42° 59′ 53″ N 6° 19′ 23″ E / 42.998, 6.323 ()42° 59′ 53″ N 6° 19′ 23″ E / 42.998, 6.323 ()  
Superficie 28,99 km2
Nombre d'îles 4
Île(s) principale(s) Porquerolles
Port-Cros
Île de Bagaud
Île du Levant
Point culminant 199 m
Administration
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Commune Hyères
Démographie
Plus grande ville Porquerolles
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Îles d'Hyères
Îles d'Hyères
Vue sur l'île de Porquerolles

Les îles d'Hyères, aussi appelées îles d'Or[1], sont un archipel de quatre îles françaises situées au large de la ville d'Hyères (Var), à laquelle elles sont administrativement rattachées.

Îles d'Hyères topographic map-fr.svg

Composition[modifier | modifier le code]

Cet ensemble comprend :

  • Porquerolles l'antique Protè : 1 254 ha, située dans le prolongement de la presqu'île de Giens.
  • Port-Cros : 650 ha ; la plus élevée (194 m) et la plus montagneuse des îles, dotée d'une flore exceptionnelle, refuge des oiseaux. Elle est le seul parc national de la France métropolitaine à la fois terrestre et maritime. Créé en 1963, il regroupe Port-Cros, l'île de Bagaud, les îlots de Rascas et de la Gabinière et une zone de 650 m autour des rivages, soit une surface terrestre de 700 ha et marine de 1 800 ha.
  • Île de Bagaud 45 ha, réserve du Parc national de Port-Cros, interdite d'accès.
  • Île du Levant 900 ha, occupée en grande partie par un centre d'essai de la Délégation générale pour l'Armement, et abritant un village naturiste.

La superficie totale des 4 îles est de 28,99 km2.

Géologie[modifier | modifier le code]

L'archipel des îles d'Hyères est un prolongement géologique du massif des Maures que la montée des eaux après la fin des glaciations, il y a vingt mille ans environ, a isolé.

Climat[modifier | modifier le code]

L'influence maritime régule les températures. Les hivers sont doux, les étés chauds et secs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une carte datant de 1707, représentant les îles

Après les Grecs et les Romains, elles furent prises en main par les moines de Lérins.

François Ier en fit un marquisat avec le statut de terre d'asile, ce qui les transforma rapidement en repaire de hors-la-loi. Adversaires puis alliées des Turcs, elles connurent de nombreuses incursions sarrasines. Enfin Bonaparte en organisa la défense, sous le Consulat.

En août 1944, débarquement des forces américaines dans les îles de Port-Cros et du Levant.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La rade et les îles d’Hyères comptent environ 40 épaves antiques et 15 épaves modernes[2].

Quelques épaves célèbres dans la rade :

Le Donator, cargo de 78 m, coulé en 1945. Le Sagona, cargo panaméen coulé en 1945. La Tantine, chaland coulé en 1960. Le Ville de Grasse, vapeur à roues à aube qui sombra en 1851. Le Michel C, vapeur de cabotage qui sombra en 1866. Le Mustang de Giens, chasseur bombardier monoplace repéré en 1985. Le Prophète Elie, qui sombra en 1838.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ne pas confondre avec l'île d'Or, autre petite île du même département.
  2. Inauguration du dépôt archéologique régional, rapport gouvernemental 29 mars 2006, PACA, annexe 3, p.  21.

Voir aussi[modifier | modifier le code]