Îles Tremiti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Îles Tremiti
Image illustrative de l'article Îles Tremiti
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Apulia.svg Pouilles 
Province Foggia 
Code postal 71040
Code ISTAT 071026
Code cadastral E363
Préfixe tel. 0882
Démographie
Gentilé tremitesi
Population 486 hab. (31-12-2010[1])
Densité 162 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 07′ 01″ N 15° 30′ 00″ E / 42.117, 15.542° 07′ 01″ Nord 15° 30′ 00″ Est / 42.117, 15.5  
Altitude Min. 70 m – Max. 70 m
Superficie 300 ha = 3 km2
Divers
Saint patron Santa Maria Assunta
Fête patronale 15 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pouilles

Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
Îles Tremiti

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Îles Tremiti

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Îles Tremiti
Liens
Site web http://www.comune.isoletremiti.fg.it/

Les îles Tremiti, nommées Isole Tremiti en italien, sont un archipel italien situé dans la mer Adriatique, à douze milles nautiques au nord du Gargano. Administrativement, l'archipel forme une commune appartenant à la province de Foggia, dans les Pouilles. Il attire de nombreux touristes

Toponymie[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1932, la commune était appelée Colonia Penale. Le nom actuel est dérivé de Trimerus, c'est-à-dire les trois parties pour indiquer les trois îles principales. Une hypothèse qui n'est plus partagée aujourd'hui fait référence au nom latin termes, à savoir olivier.

Composition de l'archipel[modifier | modifier le code]

L'archipel est composé des iles de

  • San Domino, la plus grande, dédiée au tourisme où se trouve l'unique plage sablée de l'archipel ("Cala delle Arene")
  • San Nicola, où vit la majeure partie de la population, et c'est le joyau historique et artistique de l'archipel
  • Capraia, ou Caprara ou Capperaia, la deuxième plus grande île, par sa grandeur, inhabitée
  • Pianosa, distante d'une vingtaine de kilomètres de ses "grandes sœurs", elle se présente comme une roche, au milieu des flux de l'Adriatique, également complètement inhabitée.
  • Le Cretaccio, Même si c'est la plus petite île de l'archipel, comporte un énorme rocher rempli d'argile encastré entre San Domino et San Nicola
  • Le rocher appelé La Vecchia.

Comment y accéder[modifier | modifier le code]

On peut accéder par bateau aux îles Tremiti par ces liaisons : Vers le Nord :

Vers le Sud :

On peut également accéder aux îles par hélicoptère.

Liaison : Foggia (Aeroport Gino Lisa) - San Domino

Histoire[modifier | modifier le code]

Mussolini fit déporter plusieurs centaines d’homosexuels sur San Domino. Aucune loi n’interdisait l’homosexualité, et Mussolini en niait d’ailleurs l’existence, disant qu’« en Italie il n’y a que des vrais hommes ». Néanmoins les personnes soupçonnées ou dénoncées furent raflées et déportées. Les victimes eurent sur l’île des conditions de survie très précaires. Ce crime n’a jamais été reconnu par l’Italie.

Voir sur la période fasciste et les îles Tremiti la bande dessinée suivante : "En Italie il n'y a que des vrais hommes, un roman graphique sur le confinement des homosexuels à l'époque du fascisme", éditions Dargaud 2010, 9782505007975

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Evénement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
27 mai 2003 en cours Giuseppe Calabrese Udcudc-Simbolo Unico di Ccd.Cdu  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Isola San Domino et Isola San Nicola

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Sur les autres projets Wikimedia :