Îles Gili

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gili.
îles Gili
Tiga Gili (id)
Les trois Gili vues du ciel. Du bas vers le haut : Trawangan, Meno et Air.
Les trois Gili vues du ciel. Du bas vers le haut : Trawangan, Meno et Air.
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Petites îles de la Sonde
Localisation Océan Indien
Coordonnées 8° 21′ S 116° 04′ E / -8.35, 116.06 ()8° 21′ S 116° 04′ E / -8.35, 116.06 ()  
Superficie 15 km2
Administration
Kabupaten kabupaten de Lombok occidental
Démographie
Population 3 500 hab.
Densité 233,33 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+8

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
îles Gili
îles Gili
Îles d'Indonésie

Les îles Gili, Gili Islands en anglais, est un terme qui désigne trois îles d'Indonésie situées au large de la côte nord-ouest de l'île de Lombok : Air, Meno et Trawangan. Cette appellation est un abus de langage, puisque gili veut dire « île » en sasak, la langue de la majorité des habitants de Lombok. Toutes les îles qui entourent Lombok portent d'ailleurs un nom précédé de gili, par exemple Gili Nanggu, située au sud-ouest de Lombok.

Administrativement, les îles font partie du kabupaten de Lombok occidental dans la province des petites îles de la Sonde occidentales.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Les Gili sont une destination très prisée des touristes en quête de robinsonades. Elles offrent de nombreux petits hébergements consistant en des huttes ou des hôtels. Les habitants locaux vivent généralement dans l'intérieur vallonné des îles. Les véhicules à moteur sont interdits par arrêté local, si bien que le mode de transport le plus simple est la bicyclette ou la voiture à cheval appelée cidomo.

Les îles sont développées de manière hétérogène, Gili Trawangan étant la plus développée, en ce qui concerne les hébergements. Les personnes en quête d'authenticité trouveront ces îles très agréables avec des gammes de standing pour tout budget.

Les légendes de « fêtes » sur l'ile Gili Trawangan, n'en sont rien. Gili Trawangan reste l'île familiale de cet ensemble. Elle accueille en général de nombreux couples en lune de miel ou bien des familles.

Il y a possibilité de faire de la plongée avec plus de seize sites de plongées. La faune et la flore sont extrêmement diversifiés. Les tortues sont protégées depuis maintenant plusieurs années.

Les meilleures sites sont Shark Point, Manta Point (lieux où il y avait avant des raies mantas mais maintenant vous n'y trouverez que des requins et un immense champs corallien vierge de toute destruction). Bounty Wreck, ponton situé au sud-ouest de Gili Meno, ravira les amateurs de la nature par sa profusion de faune sur cette toute petite concentration.

L'ouverture de nouveaux centres de plongée n'est pas légale, suite à un arrêt préfectoral. Il y a donc seize centres sur Gili Trawangan, dont certains illégaux c'est-à-dire non membres de la GIDA & Gili Eco Trust.

Protection de l'environnement[modifier | modifier le code]

Les récifs coralliens entourant les îles Gili sont victimes de nombreux facteurs de dégradation. La situation sur terre n'est pas idéale non plus. Les déchets et l'érosion sont les deux problèmes principaux, aggravés avec le tourisme florissant des îles. Depuis 2011, une campagne globale permet aux îles de faire traiter leurs déchets sur l'île de Lombok. Cette nouvelle étape dans le développement permet à ces îles de ne plus être confrontées au problème de stockage des déchets.

Le Gili Eco Trust, ONG locale, financé en exclusivité par les clubs de plongée, protège cet environnement maritime et terrestre, avec de nombreux projets tels que la restauration des récifs par la méthode Biorock, la protection des coraux, l'amélioration de la gestion des déchets, le traitement des animaux, la sensibilisation des populations, la lutte contre l'érosion...

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Collectif, Le guide du routard 2012/2013 : Bali, Lombok, poche