Îles Barat Daya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Îles Barat Daya
Kepulauan Barat Daya (id)
Carte des îles Barat Daya
Carte des îles Barat Daya
Géographie
Pays Drapeau de l'Indonésie Indonésie
Archipel Moluques
Localisation Mer de Banda (océan Pacifique)
Coordonnées 7° 45′ S 126° 15′ E / -7.75, 126.257° 45′ S 126° 15′ E / -7.75, 126.25  
Superficie 3 600 km2
Île(s) principale(s) Wetar, Romang, Damar
Point culminant non nommé (1 412 m sur Wetar)
Géologie Îles volcaniques
Administration
Province Moluques
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+9

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Îles Barat Daya
Îles Barat Daya
Archipels d'Indonésie

Les îles Barat Daya, en indonésien Kepulauan Barat Daya, littéralement « îles du Sud-Ouest » par rapport à Seram, plus grande île des Moluques, forment un archipel d'Indonésie baigné par la mer de Banda.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les îles Barat Daya sont situées dans le Sud-Est de l'Indonésie, à l'est des petites îles de la Sonde, dans le sud des Moluques. Administrativement, elles font partie de la province des Moluques.

La plus grande île de l'archipel est Wetar avec 130 kilomètres de longueur d'est en ouest, 45 kilomètres de largeur, une superficie de 3 600 km2 et une altitude maximale de 1 412 mètres. Elle est entourée de récif corallien et d'eaux profondes appréciés pour la plongée sous-marine. Elle est située à 56 kilomètres au nord de Timor et à l'est d'Alor. Au sud-ouest de Wetar se trouvent les îles de Liran et Atauro, cette dernière faisant partie du Timor oriental. S'étirant en direction du nord-est, les autres îles de l'archipel sont Romang, Maopora, Damar, Teun, Nila et Serua. Seule l'île de Gunungapi Wetar, située au nord de Wetar, est isolée du reste de l'archipel.

Les îles Barat Daya et les îles Banda situées plus au nord constituent un arc volcanique né de la subduction de la plaque de Timor sous la plaque de la mer de Banda. Tandis que les autres îles sont d'origine volcanique, Wetar est née du soulèvement de la croûte océanique. L'île de Gunungapi Wetar culminant à 282 mètres d'altitude est entrée en éruption en 1512 et 1699.

Les îles Barat Daya forment une partie de la Wallacea, une zone de mer profonde séparée à la fois des plateaux continentaux asiatique et australien. La région est connue pour sa faune particulière. Wetar possède ainsi 162 espèces d'oiseaux, dont trois sont endémiques et quatre sont en danger d'extinction.

L'archipel est soumis au régime de la mousson.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les îles Barat Daya faisaient partie de la République des Moluques du Sud, proclamée en 1950 et qui a toujours un gouvernement en exil aux Pays-Bas.

Démographie[modifier | modifier le code]

La plupart des habitants sont musulmans mais une partie est chrétienne.

Les langues de Wetar appartiennent à la branche malayo-polynésienne des langues austronésiennes et sont apparentées à celles de Timor. Elles comptent chacune à peine un millier de locuteurs. À côté de l'indonésien, la langue nationale, l'usage du malais d'Ambon, un créole malais, est répandu.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie repose sur une agriculture de subsistance, en particulier la culture du sagou. Les carapaces de tortue constituent un produit d'exportation.

On trouve à Wetar des mines d'or dont l'exploitation cause des problèmes environnementaux[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]