Île du Roi-George

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Îles du Roi Georges ni Île Georges.
Île du Roi-George
Carte de l'île du Roi-George.
Carte de l'île du Roi-George.
Géographie
Pays Antarctique Antarctique
Archipel Îles Shetland du Sud
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 62° 23′ 00″ S 58° 27′ 00″ O / -62.383333, -58.45 ()62° 23′ 00″ S 58° 27′ 00″ O / -62.383333, -58.45 ()  
Superficie 1 150 km2
Point culminant Rea Peak (800 m)
Administration
Secteur Territoire chilien de l'Antarctique, Territoire britannique antarctique, Antarctique argentine
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Antarctique

(Voir situation sur carte : Antarctique)
Île du Roi-George
Île du Roi-George
Îles d'Antarctique
Carte de l'archipel
Localisation de l'île

L'île du Roi-George est la plus grande île de l'archipel des îles Shetland du Sud, dans l'océan Antarctique située entre l'Amérique du Sud et l'Antarctique, à environ 120 km de la péninsule Antarctique, autour de 62° 23′ S 58° 27′ O / -62.383, -58.45 ().

Elle est longue d'environ 75 km, sur un axe sud-ouest nord-est. Au sud-ouest, seul un bras de mer la sépare de l'île Nelson. Seules de petites zones côtières, principalement sur la péninsule Fildes ou dans la baie de l'Amirauté ne sont pas recouvertes de glaces permanentes. Son climat est cependant l'un des plus doux de l'Antarctique, ce qui a incité de nombreux pays à installer sur son sol des stations scientifiques.

Si l'île n'a pas de population autochtone, elle abrite néanmoins des scientifiques dont certains vivent avec leur famille. Depuis ces dernières années, elle s'est ouverte au tourisme austral, devenant une escale des quelques paquebots fréquentant la zone pendant l'été austral.

Elle est revendiquée par l'Argentine, le Chili et le Royaume-Uni.

Bases scientifiques[modifier | modifier le code]

Souveraineté[modifier | modifier le code]

L'île est appelée « île du 25 mai » (isla 25 de Mayo) par les Argentins et « île Waterloo » (Ватерлоо остров) par les Russes.

Le Royaume-Uni la considère comme faisant partie du Territoire britannique de l'Antarctique, les Argentins de l'Antarctique argentine et le Chili du Territoire chilien de l'Antarctique. Ces revendications sont gelées par le traité de l'Antarctique.

Homonymie[modifier | modifier le code]

L'île est souvent confondue avec l'île George des Malouines.

Lien externe[modifier | modifier le code]