Île des Pingouins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Île des Pingouins et Île Penguin.
Île des Pingouins
Carte de l'île des Pingouins.
Carte de l'île des Pingouins.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Archipel Archipel des Crozet
Localisation Océan Indien
Coordonnées 46° 27′ 00″ S 50° 23′ 00″ E / -46.45, 50.383333 ()46° 27′ 00″ S 50° 23′ 00″ E / -46.45, 50.383333 ()  
Superficie 3 km2
Point culminant Mont des Manchots (340 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Collectivité d'outre-mer Terres australes et antarctiques françaises
District Archipel des Crozet
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : océan Indien

(Voir situation sur carte : océan Indien)
Île des Pingouins
Île des Pingouins
Îles de France

L'île des Pingouins est une île de l'archipel des Crozet.

Son nom actuel vient de la mauvaise traduction française du nom anglais[1].

L'île des Pingouins fait partie du groupe occidental de l'archipel. Elle située à environ 30 km au sud-est de l'île aux Cochons, la plus grande île du groupe. Longue d'à peu près 4 km pour moins de 2 km de large (et environ 3 km2 de superficie), elle culmine néanmoins à 340 m d'altitude (Mont des Manchots).

Géologie[modifier | modifier le code]

L'île des Pingouins est, comme les îlots des Apôtres, le reliquat d'un appareil volcanique relativement important installé dans le sud-ouest de l'île aux Cochons. L'île -ou ce qu'il en reste- s'aligne au nord-ouest/sud-est, soit une direction orthogonale à celle des Apôtres. Ses falaises verticales montrent des dépôts bien stratifiés de hyaloclastites surmontées de brêches à gros blocs puis de coulées de laves vers de sommet : une séquence qui pourrait indiquer le passage d'éruptions sous-marines à des épanchements aériens.

Une mesure géochronologique indique 1,1 million d'années pour une coulée du sommet, ce qui ne présage pas de l'âge du volcan qui devrait être plus ou moins synchrone de celui des Apôtres.

Histoire[modifier | modifier le code]

Illustration de l'île des Pingouins en 1874 par Ladislaus Weinck lors de l'expédition allemande sur le navire SMS Gazelle.

On attribue au navigateur français Marion Dufresne la découverte de l'île qui la nomma en 1772 « Île Inaccessible » mais on rapporte à l'Héroïne de l'avoir signalée officiellement pour la première fois en 1837. Au XIXe siècle, les chasseurs de phoques anglais et américains l'appelaient Penguin Island (île des manchots en français), plusieurs colonies de manchots y résidant.

Environnement[modifier | modifier le code]

L'île des Pingouins, au même titre que les autres îles de l'archipel, est protégée au sein de la Réserve naturelle nationale des Terres Australes Françaises. Cette protection couvre tant l'espace terrestre de l'île que ses eaux territoriales[2]. Elle prend la forme d'une réserve intégrale, où seules les activités liées à la recherche scientifique et technique sont autorisées[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]