Île de la Tortue (Venezuela)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Île de la Tortue (homonymie).
Île de la Tortue
Une plage de l'Île de la Tortue
Une plage de l'Île de la Tortue
Géographie
Pays Drapeau du Venezuela Venezuela
Localisation Antilles
Coordonnées 10° 55′ 54″ N 65° 18′ 29″ O / 10.93167, -65.3080610° 55′ 54″ N 65° 18′ 29″ O / 10.93167, -65.30806  
Superficie 200,6 km2
Administration
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Île de la Tortue
Île de la Tortue

Géolocalisation sur la carte : Venezuela

(Voir situation sur carte : Venezuela)
Île de la Tortue
Île de la Tortue
Carte de l'île

L'Île de la Tortue (Isla La Tortuga en espagnol) est une île inhabitée faisant partie des Dépendances fédérales du Venezuela.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle fait partie d'une chaîne d'îles qui incluent les Tortuguillas, les Palaquines, parmi d'autres.

Elle est située au sud de la mer Caraïbe, à 65º 18´ de longitude ouest et 10º 55´ de latitude nord, à une trentaine de km de la ville de Río Chico, dans l'État de Miranda, à 170 km de Caracas et à 140 km de l'Île de Margarita. La forme de l'île ressemble à une ellipse de 12 km du nord au sud et 25 km d'est en ouest. Sa superficie, y compris les îlots environnants est de 156,6 km² (15 665 hectares), ce qui en fait la seconde plus grande île du Venezuela, après Margarita.

L'île de la Tortue comporte trois îlots à sa partie nord-ouest, séparés de l'île principale par un chenal de plus ou moins 2,5 km de large et de 4 à 5 m de profondeur, ainsi que des zones de barrières coralliennes, plus un îlot situé au nord. L'île possède de belles grandes plages de sable de couleur blanche et d'intéressantes baies. On trouve de nombreuses zones humides à l'intérieur, lequel est en général une plaine qui ne dépasse guère les 20 mètres d'altitude en moyenne, avec un maximum de 46 mètres. La surface présente des affleurements d'intérêt paléontologique, spécialement dans la zone centre-sud, aux abords du Cerro Gato, mais la majeure partie de l'île est couverte d'une chape de calcaire corallien.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île a été découverte en 1499 par Alonso de Ojeda. Lors de son second voyage, avec Amerigo Vespucci, l'île fut nommée La isla La Tortuga par Amerigo Vespucci du fait de la présence en grand nombre de tortues sur l'île.

Si elle a servi de refuge à quelques pirates au XVIIe siècle, elle ne doit pas être confondue avec l'île de la Tortue près d'Haiti, qui a été le principal centre de flibuste et de piraterie, célèbre dans la littérature de pirates des Caraîbes.

Le pirate Henry Morgan préparait certaines de ses fameuses incursions sur les côtes du Venezuela sur l'île[citation demandée].

L'île a été peuplée par les Hollandais qui ont exploité probablement les mares d'évaporation de sel à l'est de l'île vers les années 1550. Ils furent définitivement expulsés en 1631 quand le gouverneur de Cumaná détruisit leurs installations et noya leurs marais salants.

Depuis, l'île n'a pas eu de peuplement permanent et sa position et morphologie sont restées intouchées, ce qui fait de l'île l'une des dernières terres vierges du Venezuela.

Liens externes[modifier | modifier le code]

http://www.explore-yachts.com/charter/tortuga.htm