Île de la Jatte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île de la Jatte
Image illustrative de l'article Île de la Jatte
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Localisation Seine
Coordonnées 48° 53′ 43″ N 2° 16′ 01″ E / 48.895278, 2.266944 ()48° 53′ 43″ N 2° 16′ 01″ E / 48.895278, 2.266944 ()  
Géologie Île fluviale
Administration
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Démographie
Population 5 000 hab. (2007)
Plus grande ville Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret
Autres informations
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Île de la Jatte
Île de la Jatte
Îles de France

L’île de la Jatte, autrefois appelée île de la Grande Jatte, est une île sur la Seine, située dans le département des Hauts-de-Seine et partagée entre les deux communes de Neuilly-sur-Seine et Levallois-Perret. Elle fait face à Courbevoie et au quartier d'affaires de La Défense.

L’île dépend des communes de Neuilly-sur-Seine et de Levallois-Perret.

Elle a été rendue célèbre par les peintres impressionnistes qu'elle a inspirés, en particulier Seurat, Monet, van Gogh et Sisley.

Sa population est aujourd’hui d’environ 4 000 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tableau de Georges Seurat: « Un dimanche après-midi à l'île de la Grande Jatte »

À cheval, en amont, sur la commune de Neuilly-sur-Seine, et en aval, sur la commune de Levallois-Perret, l’île de la Jatte est une des principales îles de la Seine.

Située dans le département des Hauts-de-Seine, elle est à 7 km en ligne droite des tours de la cathédrale Notre-Dame et à 3 km de la place Charles-de-Gaulle - Étoile à Paris.

Sa longueur est de près de 2 km et sa largeur maximale de 200 m.

L’île de la Jatte est traversée par deux ponts routiers, le pont de Levallois à sa pointe nord-est, et le pont Maréchal-Juin autrefois appelé pont de Courbevoie en son milieu. Deux passerelles la relient également à Neuilly-sur-Seine et à Levallois-Perret. L’île n’est joignable cependant en voiture qu’à partir du pont Maréchal-Juin, c’est-à-dire depuis Neuilly-sur-Seine et Courbevoie.

L’île de la Jatte est un quartier résidentiel. On y trouve plusieurs jardins publics, dont le jardin du temple de l’Amour, situé à la pointe en amont (sud-ouest) de l’île et relié à la rive droite (Neuilly-sur-Seine) par une passerelle, et le parc de l’île de la Jatte, situé dans la pointe en aval (nord), où se trouvent des ruchers et la Maison de la pêche et de la nature.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Selon le Littré, le mot Jatte vient du latin gabata désignant une « coupe de forme ronde, sans rebord » et son contenu (exemple : une jatte de lait).

Les poètes évoquent la girandole, un ensemble de jets d’eau visibles sur les bassins.

Une jatte est également un terme employé par les mineurs pour désigner un bateau. Même si l’étymologie du nom est incertaine, cette dernière version est sans doute la bonne, l’île ayant effectivement la forme d’une barque.

Histoire[modifier | modifier le code]

Parc de Louis-Philippe[modifier | modifier le code]

En 1818, le futur Louis-Philippe fait l’acquisition du château de Neuilly, il entreprend son réaménagement pour y loger sa nombreuse famille (dix enfants). Il achète des terrains et aménage le parc qui s’étend jusqu’à la Seine, englobant l’île de la Grande Jatte reliée à la propriété par un pont de bateaux. À la pointe nord de l’île, il fait placer le Temple de l’amour, que son père, le duc de Chartres, bientôt Philippe Égalité, avait érigé en 1774 dans le parc Monceau à Paris.

Aménagement Haussmann[modifier | modifier le code]

Dans les années 1850-1870, l'empereur Napoléon III et le baron Haussmann sont les premiers à aménager les lieux : quelques centaines d’habitants et beaucoup d’ateliers d’artisans s’y installent.

Île des impressionnistes[modifier | modifier le code]

À la fin du XIXe siècle, l’île de la Grande-Jatte devient un lieu de fête réputé avec ses nombreuses guinguettes.

Mais ce sont surtout les peintres impressionnistes qui lui apportent sa célébrité, en particulier avec le tableau de Georges Seurat, Un dimanche après-midi à l'Île de la Grande Jatte, exposé pour la première fois en mai 1886 (tableau acquis par le Art Institute of Chicago en 1924). De nombreux artistes célèbres déposent leur chevalet dans l’île : Claude Monet, Vincent van Gogh, Alfred Sisley, Charles Angrand, Albert Gleizes et bien d’autres. Ce qui en fait « l’île des impressionnistes la plus proche de Paris ».

En juin 2009, un parcours des impressionnistes long de 4 km y est inauguré[1].

L’île contemporaine[modifier | modifier le code]

Panorama depuis Courbevoie (rive droite)

La transformation du quartier[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980 et 1990, la Zone d'aménagement concerté (ZAC) transforme profondément le quartier. Des sièges sociaux s’installent, tels Yves Saint-Laurent Parfum, Paco Rabanne, Saatchi & Saatchi, laboratoire Roche, …

L’île devient le repaire des publicitaires. Jacques Séguéla, conseiller de l’ancien Président de la République François Mitterrand, y déjeune avec ses fils spirituels Thierry Saussez et Franck Tapiro.

Les restaurants de l’île (Café de la Jatte, Le Petit Poucet, la Guinguette, les Pieds dans l’eau) deviennent des institutions, très fréquentées par de nombreuses célébrités comme Claude Pinoteau, Georges Lautner, Yves Boisset, Elisa Tovati, Mélanie Thierry, Raphaël, etc.

Une zone résidentielle prisée[modifier | modifier le code]

L’île de la Jatte offre un mode de vie que l’on peut associer à celui de certaines banlieues aisées anglaises, allemandes ou américaines. Les habitants s’y installent pour trouver des logements modernes et calmes, aux portes de Paris. Parfois aussi pour le simple plaisir d’habiter dans la verdure et sur une île.

Les espaces verts publics (squares, parcs ou jardins) représentent une surface de plus de 8 000 m2[2].

La population de l’île de la Jatte est plus jeune que dans le reste de Neuilly-sur-Seine, mais tout aussi aisée : c’est l’une des zones résidentielles les plus chères de la région parisienne[3].

Début 2007, l'île de la Jatte comptait 5 000 habitants.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments et lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Temple de l'Amour
  • Temple de l’Amour (jardin du Temple de l’Amour)
  • Parcours des impressionnistes[4] : promenade de 4 km sur l’Île de la Jatte, permettant la visualisation de 10 œuvres impressionnistes (Seurat, Monet, Sisley, van Gogh…) installées sur le site même de leur création.
  • Maison de la Pêche et de la Nature (parc de l’Île de la Jatte)

Parcs et squares

  • Parc de l’Île de la Jatte (pointe aval de l'île)
  • Le jardin du Temple de l’Amour (pointe amont de l'île, accessible par la passerelle située 27 boulevard du Général-Leclerc à Neuilly-sur-Seine)
  • Square Alfred Sisley (47 boulevard Vital-Bouhot)
  • Square Jacques Prévert (58 boulevard Georges-Seurat)
  • Tennis du Parc (53 boulevard du Parc)

Personnalités vivant ou ayant vécu sur l’Île de la Jatte[modifier | modifier le code]

L'île est connue pour être le lieu de résidence de personnes célèbres. Beaucoup d'acteurs, de chanteurs, de journalistes y résident.

Associations[modifier | modifier le code]

L’ADRIJ, l'Association des Résidents de l’Île de la Jatte, a pour missions l’amélioration du cadre de vie et le renforcement du lien social dans l’île. Elle édite un bulletin trimestriel, Info-Jatte, et organise chaque année une fête culturelle et sportive, Un dimanche à la Grande Jatte, inspirée du tableau de Georges Seurat.

L’Association 'Jatte Livres & Culture' se donne pour objectif de mettre en valeur le patrimoine historique et artistique du site. Elle a publié en 2006 un livre d’Art et d’Histoire intitulé La Grande Jatte, Belle Isle en Seine. Elle est à la base de la création du « Parcours Impressionniste de l'Île de la Jatte » en juin 2009. Elle œuvre désormais dans le cadre de l'Association "EAU ET LUMIERE" qui se fixe pour objectifs de classer l'Impressionnisme au Patrimoine Mondial de l'UNESCO et de créer en 2015 "la Route des Impressionnismes en Europe", Itinéraire Culturel Labellisé par le Conseil de l'Europe.

Tableaux célèbres[modifier | modifier le code]

De nombreux tableaux ont été peints sur le thème de l'Île[6] :

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique Lucenet avec la participation de Bernard Lamy, La Grande Jatte - Belle Isle en Seine, Éditions Jatte Livres & Culture, 2006.
  • Adeline Fleury et Pauline Revenaz, Neuilly village people, Éditions du Moment, 2007.
  • Monique Lucenet Impressionnisme en Seine. Art, Tourisme, Loisirs , Les Itinéraires, 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les impressionnistes de retour à la Grande Jatte », www.hauts-de-seine.net (consulté le 13/08/2009).
  2. Journal Vivre à Neuilly (magazine officiel de la ville de Neuilly-sur-Seine, mars 2009).
  3. Prix moyen de l’immobilier sur l’île de la Jatte : 9 000 €/m2 (Article « La qualité de vie de Neuilly se paie toujours très cher », Le Figaro, Marie-Christine Sonkin, 02/09/2008).
  4. Oeuvres représentées dans le Parcours des impressionnistes : Un Dimanche après-midi à l’Île de la Grande Jatte, Le pont de Courbevoie, Temps Gris à la Grande Jatte et La Seine à la Grande Jatte de Georges Seurat ; L’Île de la Grande Jatte et Le Printemps à travers les branches, Île de la Jatte de Claude Monet ; L’Île de la Grande Jatte d’Albert Gleizes ; L’embâcle de la Seine entre Asnières et Courbevoie d’Alexandre Nozal ; L’Île de la Grande Jatte d’Alfred Sisley ; La Seine avec le Pont de la Grande Jatte de Vincent van Gogh.
  5. a, b, c, d et e Livre Neuilly village people, Adeline Fleury et Pauline Revenaz (Éditions du Moment, 2007).
  6. Monique Lucenet avec la participation de Bernard Lamy, La Grande Jatte - Belle Isle en Seine, Éditions Jatte Livres & Culture, 2006.