Île de la Harpe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île de la Harpe
Vue de l'île depuis les quais
Vue de l'île depuis les quais
Géographie
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Localisation Lac Léman
Coordonnées 46° 27′ 20″ N 6° 20′ 22″ E / 46.4555, 6.339446° 27′ 20″ N 6° 20′ 22″ E / 46.4555, 6.3394  
Superficie 0,002368 km2
Administration
Statut Classé monument historique en 1968[1]

Bien culturel d'importance nationale

Canton Vaud
Commune Rolle
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Île de la Harpe
Île de la Harpe

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Île de la Harpe
Île de la Harpe
Île de Suisse

L'île de la Harpe est une île artificielle du lac Léman située sur le territoire de la commune vaudoise de Rolle, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un village « lacustre » de l’âge du Bronze final se trouvait dans la baie de Rolle. En marge de la construction du port actuel, dès 1837, se développe l’idée d’une île qui combinerait la fonction de brise-vagues et celle de monument à la mémoire de Frédéric-César de La Harpe, décédé en 1838. Le projet du sculpteur Antoine Veyrassat est mis au net par l’architecte Henri Fraisse. Les travaux, financés par une souscription nationale, sont réalisés en 1841-1842 par Ferdinand Favre architecte à Nyon, en profitant des pilotis du village sur palafittes pour établir l’enrochement. Un haut obélisque en calcaire blanc rappelant les mérites de La Harpe est complété deux ans plus tard, sur chaque face du socle, d’un médaillon sculpté par James Pradier. Dès 1846, les étudiants de la société de Belles-Lettres s’y retrouvent pour une fête annuelle [2],[3]. Depuis 1875, l'île est propriété de la commune de Rolle et placée sous la sauvegarde du public. Classée monument historique en 1968[1]. Elle connut différentes utilisations temporaires ; un spectacle y fut en particulier organisé pendant l'été 2012 par la compagnie théâtrale nyonnaise Far°[4].

Description[modifier | modifier le code]

L'île est inscrite comme bien culturel suisse d'importance nationale[5]. Elle mesure 2 368 m2 pour une longueur de 110 mètres et une largeur maximale de 30 mètres[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche de recensement 244 », sur recensementarchitectural.vd.ch
  2. Paul Bissegger, Monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud VII, Rolle et son district, Société d'histoire de l'art en Suisse, coll. « Monuments d’art et d’histoire de la Suisse »,‎ 2012 (ISBN 9783037970294), p. 293
  3. « Patrimoine - ile de la Harpe » (consulté le 9 novembre 2012)
  4. Manon Germond, « Le Far° s’empare de l’île de la Harpe et de son histoire », 24 Heures,‎ 9 novembre 2012 (lire en ligne)
  5. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  6. « Ile de La Harpe », sur rolle.ch (consulté le 9 novembre 2012)

Sur les autres projets Wikimedia :