Île de Salina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île de Salina
Isola di Salina (it)
Salina vue depuis Lipari
Salina vue depuis Lipari
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Archipel îles Éoliennes
Localisation Mer Tyrrhénienne (mer Méditerranée)
Coordonnées 38° 33′ 55″ N 14° 50′ 00″ E / 38.565278, 14.83333338° 33′ 55″ N 14° 50′ 00″ E / 38.565278, 14.833333  
Superficie 26,38 km2
Point culminant Monte Fossa delle Felci (962 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Région autonome à statut spécial Sicile
Province Messine
Démographie
Population 2 300 hab. (2009)
Densité 87,19 hab./km2
Autres informations
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Île de Salina
Île de Salina

Géolocalisation sur la carte : Sicile

(Voir situation sur carte : Sicile)
Île de Salina
Île de Salina
Archipels d'Italie

Salina est une île italienne de la mer Méditerranée, située dans l'archipel des îles Éoliennes, au nord de la Sicile.

Géographie[modifier | modifier le code]

Salina, vue sur l'un des sommets, depuis le second.

Salina est l’une des sept îles qui composent l’archipel des îles Éoliennes. Avec une superficie de 26,8 km2, elle est la deuxième île de l’archipel tant par sa superficie que par sa population. Elle est divisée en trois communes : Santa Marina Salina, Malfa et Leni pour une population totale de 2 300 habitants. Formée par six anciens volcans, elle possède les reliefs les plus élevés de l’archipel. Le Monte Fossa delle Felci qui culmine à 961 m d’altitude et le Monte dei Porri à 860 m, ont conservé la typique forme conique. De ces deux volcans éteints dérive l’ancien nom grec de l’île Didyme qui signifie jumeaux. Le nom actuel, en revanche, dérive d’un petit lac dont on extrayait le sel (une saline).

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fouilles archéologiques ont révélé la présence de populations remontant à l’âge du bronze ainsi qu’une alternance de périodes de complet abandon et d’autres de fort développement. Les fouilles réalisées aux alentours de Santa Marina ont mis en évidence un fort peuplement de l’île au IVe siècle av. J.-C. Au VIIe siècle ap. J.-C., l’île de Salina devint la plus peuplée des îles Éoliennes en raison d’un mouvement migratoire lié à l’activité volcanique de l’île de Lipari. Par la suite, les invasions arabes la rendirent déserte jusqu’au XVIIe siècle où elle commença à se repeupler.

Activités[modifier | modifier le code]

Vue d'avion.

Salina est la plus fertile et la plus luxuriante des îles Éoliennes : on y cultive de précieux raisins à partir desquels on produit la « Malvasia delle Lipari », un vin très doux, ainsi que des câpres exportés dans le monde entier.

En 1980 a été institué le parc régional de Salina et, en 1988, la réserve naturelle des deux monts.

Enfin, le tourisme constitue une ressource supplémentaire importante pour l’île.

Culture[modifier | modifier le code]

Le héros du roman Le Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa est le « Prince de Salina » (Don Fabrizio Corbera), même si l'île n'a jamais été une principauté. Le personnage est inspiré du grand-père de l'écrivain, qui fut prince de Lampedusa, une île située au sud de la Sicile.

Le film réalisé Michael Radford Le Facteur sorti en 1994 adaptation du du roman Une ardente patience d'Antonio Skarmeta a été tourné sur l'île[1]

L'île de Salina vue depuis l'île de Lipari.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Salina, la tournée du «Facteur», Sébastien Carayol, Libération, 28 octobre 2014.

Sur les autres projets Wikimedia :