Île de Pianosa (Tremiti)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec l'île de Pianosa située dans l'archipel toscan.
Île de Pianosa
Isola di Pianosa (it)
Carte des îles Tremiti.
Carte des îles Tremiti.
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Archipel Îles Tremiti
Localisation Mer Méditerranée
Coordonnées 42° 13′ 23″ N 15° 45′ 02″ E / 42.223056, 15.750556 ()42° 13′ 23″ N 15° 45′ 02″ E / 42.223056, 15.750556 ()  
Superficie 0,13 km2
Point culminant non nommé (15 m)
Administration
Région Pouilles
Province Foggia
Commune Isole Tremiti
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+01:00

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Île de Pianosa
Île de Pianosa
Îles d'Italie

L'Île de Pianosa est une petite île italienne inhabitée faisant partie de l'archipel des Îles Tremiti dans la mer Adriatique. Avec une superficie de 13 hectares, elle est nettement plus petite que les trois principales îles de l'archipel : San Nicola, San Domino et Capraia.

Pianosa appartient administrativement à la commune Isole Tremiti et est sous la jurisprudence de la Province de Foggia.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'île se développe sur une superficie d'environ 13 hectares[1], pour une longueur de 700 m et une largeur de 250 m, avec un développement côtier de 1 300 m et une hauteur maximale culminant à 15 m, entraînant un recouvrement de l'île lors des grandes marées. Elle est le point le plus septentrional de la région des Pouilles.

Distante d'environ 20,5 km de l'extrémité orientale de Capraia, l'île de Pianosa en est la plus proche. Elle se situe également à environ 20 miles marins au nord de la côte continentale (Rodi Garganico, sur le promontoire de Gargano). Elle apparaît comme un plateau (d'où elle tient son nom) de pierre (dû à la dessiccation et à la desquamation de blocs de roche calcaire) incliné légèrement vers le sud, où les rochers s'immergent dans la mer, donnant vie à un fond bas rendant possible l'éventuel accès de petites embarcations. Ce versant comprend aussi nombre de bas-fonds rendant dangereuse la navigation.

Le versant côtier septentrional de l'île est au contraire caractérisé par la présence de roches et de falaises.

Flore et Faune[modifier | modifier le code]

La présence de flore sur l'île est quasi-inexistante, celle-ci étant totalement privée de grosses plantes et de maquis. La flore se limite uniquement à quelques plantes succulentes et bulbes d'oignonsauvage.

La faune est aussi très rare sur l'île, se composant de petits reptiles, crapauds et lapins sauvages. Le faucon d'Éléonore, le puffin cendré, le puffin des anglais ainsi que le martinet pâle peuplent le ciel de l'île.

Dans un contraste total, une importante population d'espèces a trouvé son habitat naturel au pied des falaises qui se précipitent dans la mer jusqu'à 30 m de profondeur entre une flore constituée de gorgonacea, porifera, de diverses variétés d'algue. On y rencontre aussi une faune fournie composée de pieuvre, murène, langouste, sériole couronnée et de nombreux perciformes tels que la dorade et le mérou.

Le Parc Naturel[modifier | modifier le code]

Avec l'institution en 1989 de la Réserve naturelle marine des Îles Tremiti, créée dans le but de protéger la flore et la faune de l'archipel, celui-ci fut divisé en trois zones distinctes.

Pianosa fait partie de la Zone A, nommée la Réserve Marine Intégrale. Son périmètre est délimité par quatre grande bouées lumineuses. Dans cette zone, comprenant 500 m autour de l'île, il est interdit de naviguer, de pêcher et de faire de la plongée, à moins d'être accompagné par un guide sub-aquatique autorisé. On ne peut visiter l'île que si on a reçu une autorisation préalable de l'entité gérante.

En 1996, la Réserve naturelle marine des Îles Tremiti a été intégrée dans la Zone 1 dans le Parc national du Gargano.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Osvaldo Baldacci, Le regioni d'Italia - Puglia, UTET 1972

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]