Île de Marmara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marmara.
Île de Marmara
Marmara Adası (tr)
Carte de localisation de l'île de Marmara
Carte de localisation de l'île de Marmara
Géographie
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Archipel Aucun
Localisation Mer de Marmara (mer Méditerranée)
Coordonnées 40° 37′ 00″ N 27° 37′ 00″ E / 40.616667, 27.61666740° 37′ 00″ N 27° 37′ 00″ E / 40.616667, 27.616667  
Superficie 117,12 km2
Géologie Île continentale
Administration
Statut District

Région Marmara
Provinces Balıkesir
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+2

Géolocalisation sur la carte : Turquie

(Voir situation sur carte : Turquie)
Île de Marmara
Île de Marmara
Île de Turquie

L'île de Marmara, en turc Marmara Adası, ou Proconnèse, en grec ancien Προικόννησος / Proikónnêsos, est une île de Turquie, la plus grande île de la mer de Marmara, proche de la cité de Cyzique.

Son nom signifierait : « l'île (nēsos) aux chevreuils (prokos) »[1].

Elle était renommée dans l'Antiquité pour ses carrières de marbre blanc tacheté ou veiné de bleu, qui fournirent une grande partie de ce matériau dans la construction de Constantinople, la capitale de l'Empire byzantin. En grec ancien, les termes de marmaros ou marmaron qui désignent ce type de marbre, donneront le nom actuel de Marmara[1]. Les sarcophages qui y étaient produits s'exportaient dans l'ensemble du monde romain tardif.

Proconnèse était le siège de l'archevêché des Îles à l'époque byzantine. L'île servait de lieu d'exil, notamment pour les ecclésiastiques : Étienne le Jeune en 754, le patriarche Michel Cérulaire en 1058, le patriarche Arsenios en 1264 y furent exilés.

La localisation de la Proconnèse traditionnelle, en Propontide, se base sur un passage de Strabon qui distingue une ancienne Proconnèse de la nouvelle[2] ; G. Huxley[3] suggère de voir dans l'île d'Haloné (actuelle Pasaliman) cette ancienne Proconnèse.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire des noms de lieux - Louis Deroy et Marianne Mulon (Le Robert, 1994) (ISBN 285036195X)
  2. Géographie [détail des éditions] [lire en ligne], XIII, 1, 16 (trad. S. Mercier, 2006) :
    « Le long de la côte qui va de Parion à Priapos se trouvent l’ancienne Proconnèse et l’actuelle Proconnèse, qui possède une ville ainsi qu’une grande carrière de pierre blanche très appréciée. C’est que les plus belles œuvres des cités de cette région, et avant tout celles qui sont à Cyzique, sont taillées dans cette pierre. »
  3. (en) George Huxley, « Aristeas and the Cyzicene », dans Greek, Roman and Byzantine Studies no 27, 1986, p. 154.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Alexander Kazhdan (dir.), The Oxford Dictionary of Byzantium, Oxford University Press,‎ 1991, 3 vols. (ISBN 0195046528)