Île de Californie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la Californie vers 1650
Photo-satellite de la Basse-Californie

L’île de Californie fait référence à une erreur commise par les Européens dès le XVIe siècle selon laquelle la Californie n'aurait pas été une partie de l'Amérique du Nord mais une grande île séparée du continent par la Mare Californica. Il s'agit d'une des plus fameuses erreurs cartographiques de l'Histoire, propagée sur de nombreuses cartes pendant deux siècles en dépit des preuves rapportées par des explorateurs plus tardifs.

La première mention connue de la légende de l’île de Californie est trouvée dans un roman de 1496, Las Sergas de Esplandián de Garcia Ordoñez de Montalvo (dont la plus ancienne édition connue date de 1510 à Séville), qui décrivait l'île dans le passage suivant :

« Sache qu'à main droite des Indes il y a une île appelée Californie très proche du bord du paradis terrestre ; elle est peuplée de femmes noires, sans aucun homme parmi elles, car elles vivent à la façon des Amazones. Elles étaient belles et robustes, de valeur fougueuse et de grande force. L'île était grande, avec ses rochers escarpés. Leurs armes étaient toutes en or. Elles domptaient des animaux sauvages et leur mettaient des harnais. Dans toute l'île, il n'y avait aucun métal sinon de l'or. »

Il est probable que cette description de Montalvo a favorisé l'identification par les premiers explorateurs de la péninsule de Basse-Californie comme l'île de cette légende.

Liens externes[modifier | modifier le code]