Île de Bathurst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour l'île australienne du Territoire du Nord, voir Île Bathurst (Australie).
Île de Bathurst
Bathurst Island (en)
Vue satellite de l'île de Bathurst.
Vue satellite de l'île de Bathurst.
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Localisation Océan Arctique
Coordonnées 75° 46′ 00″ N 99° 47′ 00″ O / 75.766667, -99.783333 ()75° 46′ 00″ N 99° 47′ 00″ O / 75.766667, -99.783333 ()  
Superficie 16 042 km2
Côtes 1 548 km
Géologie Île continentale
Administration
Territoire Nunavut
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-6

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Île de Bathurst
Île de Bathurst

Géolocalisation sur la carte : Nunavut

(Voir situation sur carte : Nunavut)
Île de Bathurst
Île de Bathurst
Îles du Canada

L'île de Bathurst ou île Bathurst (Bathurst Island) est une île de l'archipel arctique canadien d'une superficie de 16 042 km², située dans le territoire du Nunavut.

Description[modifier | modifier le code]

L'île, qui est inhabitée, fait partie de l'archipel des Îles de la Reine-Élisabeth dans l'océan Arctique, à la latitude 75° 44' 59" Nord et à la longitude 99° 59' 59" Ouest. La position actuelle[Quand ?] du pôle nord magnétique se trouvait près de son extrémité nord en 2005. La structure géologique composée de strates sédimentaires non-déformées a une influence importante sur la géographie physique de l'île. Elle est constituée d'un plateau de faible relief, incliné vers le sud et l'ouest, dont peu d'endroits dépassent 330 m d'altitude. De nombreux affleurements de schiste et de siltstone entretiennent une végétation luxuriante pour une telle latitude. Ils sont également à l'origine d'une abondante population animale, contrairement aux autres îles arctiques.

Il n'y a qu'une seule aire protégée sur l'île Bathurst, la réserve nationale de faune du Col-Polar-Bear.

Historique[modifier | modifier le code]

Les vestiges retrouvés sur le site archéologique de Brooman Point (situé sur la côte orientale) démontrent la présence des Inuits aux environs du Xe siècle[1].

Bien qu'elle ait déjà été découverte par sir William Parry en 1819, Parry nomme l'île d'après Henri Bathurst, 3e comte de Bathurst, ministre britannique de la Guerre et des Colonies pour une longue période au début du XIXe siècle. Elle a été explorée par la suite, dans le cadre des expéditions menées à la suite de disparition de sir John Franklin. Sa configuration finale n'a été établie qu'en 1947, après un vol de reconnaissance de l'Aviation royale du Canada. Cette expédition a démontré que la « péninsule » qui forme la côte ouest de l'île est en réalité une suite de plusieurs petites îles (île Alexander, île Massey, île Cameron, île Vanier).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Veyron, Dictionnaire canadien des noms propres, Larousse, 1989, p.65. (ISBN 2-920318-06-3)