Île Tsushima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tsushima.
Île Tsushima
対馬 (ja)
L'île Tsushima, entre les détroits de Corée et de Tsushima.
L'île Tsushima, entre les détroits de Corée et de Tsushima.
Géographie
Pays Drapeau du Japon Japon
Localisation mer du Japon
Coordonnées 34° 24′ 14″ N 129° 19′ 59″ E / 34.404, 129.333 ()34° 24′ 14″ N 129° 19′ 59″ E / 34.404, 129.333 ()  
Superficie 696,26 km2
Point culminant Yatate Yama (649 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Préfecture Nagasaki
Démographie
Population 39 716 hab. (2006)
Densité 57,04 hab./km2
Plus grande ville Tsushima
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+9

Géolocalisation sur la carte : océan Pacifique

(Voir situation sur carte : océan Pacifique)
Île Tsushima
Île Tsushima

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Île Tsushima
Île Tsushima
Îles du Japon

L'île Tsushima (対馬, Tsushima?, littéralement « île Tsu ») est une île japonaise située aux abords du détroit de Tsushima. Elle dépend de la préfecture de Nagasaki dont elle est la plus grande île avec un superficie de 696,26 km².

Géographie[modifier | modifier le code]

île Tsushima
Un port de l'île de Tsushima

L'île Tsushima est située dans le détroit de Tsushima, à l'est et au sud est de la péninsule coréenne et à l'ouest du détroit de Kammon qui sépare les îles japonaises de Honshū et de Kyūshū. Le détroit de Corée est divisé par l'archipel Tsushima en deux canaux, dont le plus large, à l'est, est connu comme le détroit de Tsushima. Au travers de l'île, il existe deux canaux reliant la profonde baie d'Aso à l'ouest au détroit de Tsushima, le Ōfunakoshi-Seto et le Manzeki-Seto, creusés respectivement en 1671 et en 1900. Treize petits îlots entourent l'île principale et font partie de l'archipel Tsushima. L'île Tsuhima et l'île Iki abritent le parc national Iki–Tsushima.

Historiquement considérée comme une île unique, Tsushima l'est encore aujourd'hui par les autorités japonaises alors qu'elle est constituée de deux îles distinctes séparées par une baie profonde, la baie d'Aso (浅茅湾?) au centre de Tsushima, mais reliées entre elles par un isthme étroit. Celle du nord est connue sous le nom de Kamino-shima et celle du sud, celui de Shimono-shima. Ces deux « sous-îles » ont chacune deux montagnes : Shimono-shima avec le monts Yatachi (矢立山?), 649 m et Shira-dake, 512 m et Kamino-shima avec Ibeshi-yama, 344 m et Mi-take, 487 m. Ces deux îles sont également reliées par une digue prolongée par un pont[1].

Tsushima est le territoire japonais le plus proche de la Corée, à environ 50 km de Pusan. Par temps clair, les collines et les montagnes de Corée sont visibles depuis les deux montagnes de la partie nord de l'île. Le port japonais le plus proche, Iki, sur l'île du même nom, se trouve également à 50 km.

En 2006, 89 % de Tsushima était encore recouverte par une végétation naturelle.

Climat[modifier | modifier le code]

Tsushima possède un climat subtropical maritime, avec une forte influence des vents de mousson. La température moyenne est de 15,5 °C et les précipitations moyennes annuelles de 2 133 mm. La température maximale enregistrée a été de 36 °C en 1966 et la plus basse de –8,6 °C en 1895. La température constatée sur Tsushima est en général de un à deux degrés Celsius inférieure à celle de Nagasaki. Ses précipitations sont en général plus élevées que sur les grandes îles du Japon et ce essentiellement par son isolement et son relief ; les vents marins, humides, se transformant en précipitations dès leur rencontre avec les flancs de montagnes. La mousson continentale apporte du lœss (sable jaune) de Chine au printemps et refroidit l'île en hiver. La saison des pluies débute et finit plus tard que sur Nagasaki. Tsushima souffre rarement des typhons.

Économie[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2000, 23,9 % de la population était employée dans le secteur primaire, 19,7 % dans le secteur secondaire et 56,4 % dans le tertiaire.

Population[modifier | modifier le code]

La population de l'île est d'environ 41 000 habitants, presque exclusivement japonais. Les traditions religieuses sont celles du Japon avec une majorité de bouddhisme ou de shintoïsme.

Culture[modifier | modifier le code]

Le poney Taishuh est originaire de l'île, comme le chat sauvage de Tsushima (対馬山猫, Tsushima yama-neko?, lit. « chat des montagnes de Tsushima »). Ce chat-léopard serait une sous-espèce de chat de Sibérie (Prionailurus bengalensis euptilura) arrivée du continent asiatique il y a 100 000 ans[2]. Désignée Trésor national par le gouvernement japonais en 1971, elle a été reconnue comme espèce menacée en 1994 au Japon et un plan de conservation a été mis en place dès 1995[2]. En 2004, il ne restait qu'une centaine d'individus[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. vue aérienne et vue au niveau de l'eau
  2. a, b et c (en) Tsushima Leopard Cat, Centre de protection de la vie sauvage de Tsushima (対馬野生生物保護センター, Tsushima yasei seibutsu sentā?), le 28 novembre 2006