Île Sainte-Croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Croix.
Île Sainte-Croix
Saint Croix Island (en)
Une plaque commémorative
Une plaque commémorative
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 45° 07′ 42″ N 67° 08′ 00″ O / 45.1284093, -67.133319245° 07′ 42″ N 67° 08′ 00″ O / 45.1284093, -67.1333192  
Administration
Statut Lieu historique international (Canada/États-Unis)

État Drapeau du Maine Maine
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Île Sainte-Croix
Île Sainte-Croix

Géolocalisation sur la carte : Maine

(Voir situation sur carte : Maine)
Île Sainte-Croix
Île Sainte-Croix

L'île Sainte-Croix est un site historique international des États-Unis. Elle est située près de l'embouchure du fleuve Sainte-Croix, qui forme une partie de la frontière internationale séparant l'État américain du Maine de la province canadienne du Nouveau-Brunswick.

Carte de Samuel de Champlain de l'établissement de l'île Sainte-Croix en 1604

L'aristocrate français Pierre Dugua sieur de Mons a établi une colonie sur l'île Sainte-Croix en juin 1604 sous l'autorité du roi de France. Ce poste était la première tentative française de colonisation permanente dans le territoire qu'ils ont appelé l'Acadie.

Samuel de Champlain faisait partie de l'expédition de Mons sur la petite île. Le printemps suivant, après un hiver dur et la mort de plus de la moitié de l'équipage due au scorbut, l'établissement fut transféré sur un nouvel emplacement sur terre ferme appelé Port-Royal.

En 1608, Samuel de Champlain ainsi que de nombreux colons ont transféré leur établissement plus loin sur le Saint-Laurent qui deviendra plus tard la ville de Québec.

L'île a été connue sous le nom de Bone Island (« Île aux ossements ») dans les années 1700 lorsque des squelettes sont apparus suite à l'érosion[1]. L'île porte ensuite le nom d'île Dochet[2]. Le 26 juin 1904, grâce aux efforts de William Francis Ganong, la population de Calais, au Maine, adopte une résolution demandant le rétablissement du nom d'île Sainte-Croix. La résolution est acceptée aussitôt qu'elle est reçue par le gouvernement américain[2]. Au Nouveau-Brunswick toutefois, les panneaux continuent d'utiliser le nom île Dochet. Le groupe de la Nouvelle-Angleterre de la Société historique acadienne milite à partir des années 1950 pour faire changer le nom de l'autre côté de la frontière, ce que le gouvernement néo-brunswickois accepte finalement en 1969 ou 1970[2].

L'année 2004 est celle du quatrième centenaire de l'établissement des Français en Amérique du Nord et le Ministre français à la Coopération et de la Francophonie, Xavier Darcos, s´est rendu sur place à cette occasion, notamment pour remercier les descendants des peuples qui aidèrent l'expédition française de 1604.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.livescience.com/history/061101_ap_earliest_autopsy.html
  2. a, b et c Clarence-J. D'Entremont, « L'île Sainte-Croix », Les Cahiers, Société historique acadienne, vol. 10, no 2,‎ juin 1979, p. 76

Liens externes[modifier | modifier le code]