Île Petite Anse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

29° 53′ N 91° 54′ O / 29.883, -91.9

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avery.

L'île Petite Anse (Avery Island en anglais) est un dôme salin situé dans la paroisse d'Ibérie en Louisiane aux États-Unis, à cinq km à l'intérieur des terres de la baie Vermilion, laquelle partage les eaux du Golfe du Mexique.

Vue de l'île Petite Anse/Avery Island.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île se denomma d'abord "Île Petite Anse" à l'époque de la Louisiane française. L'île de la Petite Anse était une plantation de sucre.

Vers 1830, la famille Avery, d'origine acadienne et normande, s'installa sur cette île qui prit le nom patronymique de ses propriétaires.

En 1868, l'île fut le lieu où naquit la célèbre sauce Tabasco™ qui y est toujours produite.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mine de sel dans les années 1930.

L'île est entouré de tous côtés par des bayous (lents et boueux), des marais salants et des marais. L'île se trouve à environ 225 km à l'ouest de La Nouvelle-Orléans.

Géologie[modifier | modifier le code]

L'île est en fait un énorme dôme salin de sel gemme de 5 km de long sur deux km de large. Elle a été créée par la remontée d'anciennes évaporites (dépôts de sel qui se forment dans la région du delta du Mississippi). Le sel fut exploité avant la Seconde Guerre mondiale.

À son point culminant, l'île atteint la hauteur de 50 mètres au-dessus du niveau de la mer. L'île couvre une superficie de près de 9 km². Elle se situe à quatre kilomètres de la côte.

En 1942, furent découvertes des réserves de pétrole. Les oléoducs furent enfouis dans le sol afin de protéger cette nature jusque-là préservée.

Écosystème et biodiversité[modifier | modifier le code]

L'île est aussi un site naturel, où se trouvent les "Jungle Gardens", ainsi que le célèbre sanctuaire pour les oiseaux marins et migrateurs venus nicher, appelé Bird City.

Réserve ornithologique[modifier | modifier le code]

Sous la direction de la famille Avery, l'île a conservé une certaine biodiversité. Vers 1895, la famille Avery fonda une réserve ornithologique qui prit le nom de "Bird City". Cette réserve devint un centre de soins pour les oiseaux blessés par des prédateurs et des chasseurs. Le Aigrettes, notamment furent soignées en ce lieu et revinrent chaque année dans ce domaine protégée.

Flore[modifier | modifier le code]

La famille Avery introduisit des plantes exotiques, notamment de nombreuses variétés d'azalées, de camélias du Japon, de papyrus, d'hortensias, de bambous, des glycines et autres plantes rares. L'ensemble de cette flore constitue aujourd'hui le "Jungle Gardens".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :