Île Navarino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Navarin.
Île Navarino (ou Navarin)
Isla Navarino (es)
Cartographie de l'île Navarino
Cartographie de l'île Navarino
Géographie
Pays Drapeau du Chili Chili
Archipel Terre de Feu
Localisation Mer de Scotia
Coordonnées 55° 05′ 00″ S 67° 40′ 00″ O / -55.083333, -67.666667 ()55° 05′ 00″ S 67° 40′ 00″ O / -55.083333, -67.666667 ()  
Superficie 2 473 km2
Point culminant Pico Navarino (1 195 m)
Administration
Région Région de Magallanes et de l'Antarctique chilien
Province Province de l'Antarctique chilien
Commune Cabo de Hornos
Démographie
Population 3 000 hab.
Densité 1,21 hab./km2
Plus grande ville Puerto Williams
Autres informations
Fuseau horaire - 4, Santiago Time Zone

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Île Navarino (ou Navarin)
Île Navarino (ou Navarin)

Géolocalisation sur la carte : Terre de Feu

(Voir situation sur carte : Terre de Feu)
Île Navarino (ou Navarin)
Île Navarino (ou Navarin)
Îles du Chili

L’île Navarino ou Navarin, est une île située à l'extrême sud du Chili, dans la région de Magallanes et de l'Antarctique chilien. Elle se trouve au sud de la Grande Île de Terre de Feu, dont elle est séparée par le canal Beagle. L'île fait partie de la commune de Cabo de Hornos, qui appartient à la province de l'Antarctique chilien. L'île Navarino était appelée Uceniaka par les amérindiens Yagans (ou Yamanas).

L'île a la particularité d'abriter la localité habitée de façon continue et la ville de plus de mille habitants les plus méridionales du monde, respectivement Puerto Toro et Puerto Williams.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les Dientes de Navarino

La principale chaîne de montagne sont les Dientes de Navarino (ou Whalalanuj en yagan), située au sud de Puerto Williams. Les amérindiens Yagans les appelaient Whalalanuj. Le pico Navarino (1 195 m[1]) est le point culminant de cette chaîne, ainsi que celui de l'île. Au sud-ouest des Dientes de Navarino se trouvent deux autres chaînes de montagne plus modestes, les Montes Lindemnmayer et les Montes Coddington. Les deux principaux lacs sont le lac Navarino à l'est et le lac Windhond au centre-sud. Il en existe beaucoup d'autres, parmi lesquels le lac Pilushejan au sud-ouest et le lac Rojas au nord-est.

Une piste, numérotée 905, relie Puerto Navarino, Puerto Williams et Puerto Eugenia. Il existe aussi un réseau de sentiers balisés. Le plus prisé est le trek Los Dientes de Navarino car il est considéré comme le sentier le plus austral au monde. C'est un trek exigeant en raison des conditions climatiques instables de la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'île Navarino et Puerto Williams.

Les amérindiens Yagans furent le premier peuple à vivre sur l'île. Nomades et peu nombreux, ils ont pour la plupart disparu à la suite de la colonisation et de l'évangélisation de la Terre de Feu, à partir de 1860. Aujourd'hui, Cristina Calderón (née en 1928), qui habite à Ukika, sur l'île de Navarino, à Ukika, est la seule descendante directe de ce peuple et la dernière locutrice de la langue yagan.

L'île fut nommée ainsi par le capitaine Robert FitzRoy qui dirigeait le second voyage d'exploration scientifique du HMS Beagle (du 27 décembre 1831 au 2 octobre 1836), à la mémoire de la victoire de la flotte franco-russo-britannique contre la flotte ottomane, le 20 octobre 1827, lors de la bataille de Navarin. L'île fut indiquée sur les cartes en 1839 grâce à Aaron Arrowsmith (1750–1823), cartographe anglais et aussi grâce à Bove en 1883.

À partir du milieu des années 1880, l'île Navarino et ses environs connurent une ruée vers l'or importante mais éphémère. Puerto Williams, aujourd'hui sa principale ville, fut construite en 1953.

Démographie[modifier | modifier le code]

La plus grande partie de la population de la province de l'Antarctique chilien et de la commune de Cabo de Hornos vivent dans le Nord de l'île. La principale ville est Puerto Williams, la capitale provinciale, située au centre-nord de l'île, sur les rives du canal Beagle. Sur la partie nord-orientale de l'île, sont situés les villages d'Ukika, de Puerto Eugenia et de Puerto Toro. Sur la partie nord-occidentale de l'île sont situés l'Estancia Santa Rosa et Puerto Navarino. La plupart des habitants sont des marins, des pêcheurs et des militaires.

Faune[modifier | modifier le code]

Le castor est présent sur l'île. Introduits en Terre de Feu par l'Armada argentine en 1946, ils ont réussi à traverser le canal Beagle. Sa présence dans cette région est sujette à controverse.

Article détaillé : Castors et controverse.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pico Navarino, sur peakbagger.com, [lire en ligne]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Tierra del Fuego & Isla Navarino, Travel Trekking Map, Zaguier & Urruty Publications, 2007, (ISBN 978-1-879568-14-3)
  • (es) Patagonia Interactiva, septembre 2003, Punta Arenas
  • (en) East Coast of South America, Pub. 124, Sailing Directions, 1997, Seventh Edition, NSN 7642014009014, SDPUB124
  • (es) Ushpashun, Puerto Williams antes de 1956, Elsio Hugo Cárcamo Velásquez, 11/2007, (ISBN 978-956-319-115-8)
  • (en) Patagonia & Tierra del Fuego, Nautical Guide, 2e édition, 2007, Éditrice Incontri Nautici, (ISBN 88-85986-34-X)
  • (es) "Hualalanuj: Ruta de belleza escénica en la Isla Navarino" Guia de Ecoturimo. Marc Turrel Fundación Eurochile. 2006


Articles connexes[modifier | modifier le code]