Île James

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'île des Galápagos également appelée Île James, voir Île Santiago.
Île James
Île James (2004)
Île James (2004)
Géographie
Pays Drapeau de la Gambie Gambie
Localisation Fleuve Gambie
Coordonnées 13° 19′ 03″ N 16° 21′ 41″ O / 13.317486, -16.361513° 19′ 03″ N 16° 21′ 41″ O / 13.317486, -16.3615  
Superficie 0,0035 km2
Administration
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Gambie (relief)

(Voir situation sur carte : Gambie (relief))
Île James
Île James
Île James et sites associés *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Pays Drapeau de la Gambie Gambie
Type Culturel
Critères (iii) (vi)
Superficie 7,60 ha
Zone tampon 300 ha
Numéro
d’identification
761rev
Zone géographique Afrique **
Année d’inscription 2003 (27e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

L'île James est une île située sur le fleuve Gambie, à 30 kilomètres de l'embouchure du fleuve et proche de Juffureh. Elle fut un important comptoir ouest-africain pour le commerce des esclaves, et est dorénavant inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les premiers Européens établis sur le site étaient originaires de Courlande (en Lettonie actuelle), et s'installèrent également à Fort Bayona (situé sur une île proche de Banjul) et à Juffureh.

Ils l'appelèrent île Saint-André. À partir de 1651 et jusqu'à ce que les Anglais s'en emparent en 1661, l'île fut un comptoir d'esclaves du commerce triangulaire (en liaison notamment avec l'île courlandaise de Tobago située aux Antilles).

Ce sont les Anglais qui lui donnent son nom actuel. Il est au départ employé pour le commerce de l'ivoire et de l'or, puis le commerce d'esclaves. En 1695, Fort James est pris par les Français, qui possédaient un comptoir à Albreda, après un combat avec des marins anglais. Les Anglais le récupérent définitivement en 1702. Le fort est abandonné en 1779 avec l'arrêt de l'esclavagisme par les Britanniques.

Kunta Kinte, un ancêtre d'Alex Haley évoqué dans le livre Racines, embarqua probablement de l'île James.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :