Île Greenly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Île Greenly
Géographie
Pays Drapeau du Canada Canada
Localisation Golfe du Saint-Laurent (océan Atlantique)
Coordonnées 51° 22′ 00″ N 57° 12′ 00″ O / 51.366667, -57.251° 22′ 00″ N 57° 12′ 00″ O / 51.366667, -57.2  
Superficie 1 km2
Côtes 1 km
Géologie Île continentale
Administration
Province Drapeau : Québec Québec
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC-5

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
Île Greenly
Île Greenly
Îles du Québec
Le Junkers W 33 Bremen sur l'île Greenly, en avril 1928. Le baron von Hünefeld pose dans un groupe à droite, en compagnie d'un pionnier de l'aviation de brousse québécoise, Roméo Vachon, venu à sa rescousse.

L'Île Greenly[1] est une petite île québécoise inhabitée située dans les eaux du golfe du Saint-Laurent, à 2,5 km de Blanc-Sablon et tout près de la frontière du Labrador. Ce rocher, d'une superficie de moins de 1 km2 et recouvert d'une mince végétation herbacée, est inclus dans le territoire de la municipalité de Blanc-Sablon.

L'île est une terre publique et un important site de nidification pour une dizaine d'espèces d'oiseaux, dont le macareux moine, le petit pingouin et le goéland marin. Elle est protégée à titre de « refuge d'oiseaux migrateurs » depuis le 7 septembre 1925[2].

L'Île Greenly est passée dans l'Histoire, le 13 avril 1928, lorsque les aviateurs allemands Ehrenfried Günther von Hünefeld, Hermann Köhl et l'Américain James C. Fitzmaurice y atterrissent après avoir traversé l'Atlantique d'est en ouest à bord d'un Junkers W 33, le Bremen. Ils ont été secourus par le pionnier de l'aviation de brousse québécoise, Roméo Vachon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernement du Québec, « LOCALISATION: Île Greenley, Blanc Sablon », Banque des noms de lieux du Québec, sur Commission de Toponymie
  2. Environnement Canada. Refuge d'oiseaux migrateurs de la Baie de Brador. Page consultée le 6 juillet 2007.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]