Ézsaiás Budai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ézsaiás Budai

Ézsaiás Budai (Pér, 7 mai 1760-Debrecen, 14 juillet 1841) était un théologien protestant hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Budai provenait d'une noble famille magyare et son oncle Budai Ferenc (1760-1802) était aussi théologien et l'auteur d'un lexique scientifique-historique publié par son neveu après sa mort. Ézsaiás Budai étudia à l'université réformée, ancienne université de Debrecen. De 1792 à 1794, il alla aux cours universitaires avec Christian Gottlob Heyne, Christoph Meiners, August Ludwig von Schlözer et Ludwig Timotheus Spittler. Après un voyage aux Pays-Bas et en Angleterre, il fut professeur de philosophie à l'université de Göttingen avant se consacrer aux études religieuses.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Commentatio de causis culturae tardius ad aquilonares quam ad australes Europae regiones propagatae (Göttingen 1794)
  • God. Hasse Liber de causis stili latini (Debrecen 1799)
  • Közönséges historia (Debrecen 1800)
  • Régi tudós világ historiája (Debrecen 1802)
  • Deák nyelv kezdete példákban (Debrecen 1804)
  • Ratio institutiones (Debrecen 1807)
  • Magyaroszág historiájav (Debrecen 1807)
  • Régi római v. deák irók élete (Debrecen 1814)
  • Propaedeumata Theologiae Christ (Debrecen 1817)
  • Christ. Cellarii latinitatis probatae et exercitae liber memorialis. Cum interpretatione hung. etc (Debrecen 1831)

Sources[modifier | modifier le code]