Évrard III de La Marck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Évrard de La Marck.

Évrard III de La Marck (en allemand : Eberhard III. von der Marck), (vers 143519 juin 1496), seigneur d'Arenberg et de Neufchâtel-sur-Ardenne, « avoué de Hasbaeg ».

Il était le fils de Jean II de La Marck (vers 14101480), seigneur d'Arenberg, seigneur de Sedan, d'Aigremont, de Neufchâtel, de Lumain et de Braquemont, seigneur « de Daigni » (1462), chambellan du roi Charles VII, et d'Anne (ou Agnès, vers 14101480), fille de Ruprecht IV ( † 1444), comte de Virneburg (de), chevalier de l'ordre de la Toison d'or (1433, brevet n° 36).

Il est le frère aîné de Robert Ier de La Marck, seigneur de Sedan et de Guillaume de La Marck, le sanglier des Ardennes. Après l'exécution de ce dernier, il poursuivit, avec son autre frère, la guerre contre Jean de Hornes et Maximilien de Habsbourg.

Unions et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse Marguerite (vers 1440 † vers 1476), vicomtesse de Bruxelles, fille de Daniel, baron de Bouchout, vicomte de Bruxelles, seigneur de Hombeek, de Loenhout, de Diepenstein et de Bouillon. Il eut neuf enfants de son premier mariage :

  1. Jean, mort jeune ;
  2. Évrard IV ( † 1531), seigneur d'Arenberg et de Neufchâtel-sur-Ardenne ;
  3. Daniel ;
  4. Guillaume ;
  5. Robert Ier, seigneur d'Arenberg et de Neufchâtel-sur-Ardenne, mort en 1541 ;
  6. Marguerite ( † 27 juin 1542), mariée en 1473 avec « Johann I von Manderscheid » (14469 janvier 1524), comte de Manderscheid (de)-Blankenheim-Gerolstein, dont postérité ;
  7. Hélène ( † 1537), mariée, vers 1495-1496, avec Guillaume d'Haraucourt (Ardennes), puis avec Werner von Hompesch[1] ;
  8. Catherine, mariée, avant 1494, avec Henri baron von Pyrmont[2].
  9. Barbara.

Il épouse en secondes noces Aliénore comtesse de Kirberg, fille de Philippe comte de Kirberg. Il eut trois enfants de cette seconde union :

  1. Catherine ( † vers 1493) ;
  2. Jeanne (25 novembre 1494 † 15 février 1565), marié, en 1518, avec Claude de Bonnard, puis, en 1522, avec Jean ( † vers 1547), comte de Montfort-Tettnang (« Johann von Montfort-Tettnang ») ;
  3. Marie (23 avril 149620 mai 1521), mariée, en 1512, avec Jacques ( † 26 avril 1562), comte de Manderscheid (de)-Kail (Oberkail) (« Jakob von Manderscheid zu Kail »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armoiries Werner de Hompesch (selon Gelre).svg
    Armoiries de Werner von Hompesch, selon l'Armorial de Gelre : De gueules, au sautoir engrelé d'argent.
  2. Voir : comté de Pyrmont

Source[modifier | modifier le code]