Évelyne de la Chenelière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Evelyne de la Chenelière (1975 - ) est une comédienne et dramaturge de la scène du théâtre québécois. Elle habite à Montréal et elle est une ancienne du collège Villa Maria ('92) et de Brebeuf.

Artiste du théâtre[modifier | modifier le code]

Evelyne de la Chenelière, auteure et comédienne, a écrit plusieurs pièces de théâtre, dont Des fraises en janvier, créée à Carleton, puis produite à Montréal par le théâtre d’Aujourd’hui et reprise par la Compagnie Jean-Duceppe. Également produite en traduction anglaise au pays et en allemand, la même pièce a aussi été traduite en écossais par Rona Monroe. Cette nouvelle création de Strawberries in January, est présentée lors de l'édition 2006 du Festival d’Édimbourg. On a pu voir la pièce Au Bout du fil au Théâtre de Quat'sous, et la production du théâtre Le Clou de L’Héritage de Darwin, un texte pour jeune public, à la Maison Théâtre à Montréal. Au Nouveau Théâtre Expérimental, Evelyne de la Chenelière a créé trois spectacles : Henri & Margaux et Nicht retour, Mademoiselle, conçus avec Daniel Brière, et Aphrodite en 04, conçu avec le regretté Jean-Pierre Ronfard. Cette dernière pièce a été reprise sous le titre Désordre public à l’Espace Go en avril 2006. Une autre pièce Bashir Lazhar, présentée au Théâtre d'Aujourd'hui, a aussi fait l'objet de traductions anglaise et allemande et d'une adaptation cinématographique par Philippe Falardeau sous le titre Monsieur Lazhar, film qui a été nommé à la cérémonie des Oscars 2012. Chinoiseries, montée en juillet 2005 à Carleton, dans une mise en scène de la chorégraphe Catherine Tardif, fait l'objet d'une tournée au printemps 2007[1]. Ronfard nu devant son miroir, pièce-délire en hommage à Jean-Pierre Ronfard, est présentée en 2011 au Nouveau Théâtre Expérimental; La Chair et autres fragments de l'amour, pièce inspirée du roman Une vie pour deux de Marie Cardinal, en 2012, à l'Espace Go.

Comédienne[modifier | modifier le code]

Dramaturge[modifier | modifier le code]

  • 1997 : Personnages secondaires
  • 1999 : Au bout du fil
  • 1999 : Des fraises en janvier
  • 2000 : Culpa
  • 2000 : Toka
  • 2001 : Élucubrations couturières
  • 2001 : Les Journaux de ma grand-mère (dans Yanardagh)
  • 2002 : Bashir Lazhar
  • 2002 : Henri & Margaux
  • 2004 : Aphrodite en 04
  • 2004 : Nicht retour, mademoiselle
  • 2005 : Chinoiseries
  • 2005 : L'Héritage de Darwin
  • 2009 : L'Imposture
  • 2009 : Les pieds des anges, ou De l'inquiétude existentielle à travers la représentation des anges, et de l'apparition de leurs pieds dans l'art de la Renaissance
  • 2011 : Ronfard nu devant son miroir
  • 2012 : La Chair et autres fragments de l'amour

2013: La fureur de ce que je pense

Romancière[modifier | modifier le code]

  • 2011 : La Concordance des temps

Études[modifier | modifier le code]

Evelyne de la Chenelière a étudié le théâtre à l’École Michel-Granvale, à Paris.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire des auteurs dramatiques, [1], consulté le 29 août 2007.
  2. Prix littéraire de langue française 2006, [2], consulté le 29 août 2007.
  3. Conseil des Arts du Canada, [3], consulté le 29 août 2007.