Évangéliaire de Lorsch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Évangéliaire de Lorsch (bibliothèque apostolique vaticane, Pal. lat. 50, et Alba Iulia, Biblioteca Documenta Batthyaneum, s.n.), également connu comme Codex Aureus Laurensius (en raison de sa localisation à Lorsch et de ses lettres dorées), est un évangéliaire enluminé composé entre 778 et 820, sous le règne de Charlemagne.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est localisé pour la première fois à l'abbaye de Lorsch, en Allemagne, où il est mentionné comme Evangelium scriptum cum auro pictum habens tabulas eburneas dans le catalogue de la bibliothèque, compilé en 830 sous l'abbé Adelung. La bibliothèque de Lorsch est l'une des plus riches de l'Occident chrétien du Xe siècle au XIe siècle.

Au XVIe siècle, le manuscrit est déplacé à Heidelberg par Otto Heinrich, avant la dissolution de l'abbaye de Lorsch, pour enrichir la bibliothèque palatine. Il en est dérobé en 1622, pendant la guerre de Trente Ans. Le codex est divisé en deux et la couverture déchirée, pour une vente plus aisée. La première moitié, richement illustrée, parvient à la bibliothèque du cardinal Migazzi, puis est vendue à l'évêque Ignace Batthyani. Elle se trouve désormais en Roumanie, à Alba Iulia, au sein de la bibliothèque Battyani. La seconde moitié se trouve à la bibliothèque apostolique vaticane. Le plat avant de la couverture se trouve au Victoria and Albert Museum de Londres, tandis que l'arrière figure parmi les collections des Musées du Vatican à Rome.

Un facsimilé du codex a été offert à la reine Elizabeth II par le pape, Benoît XVI, le 16 Septembre 2010. En retour, ce dernier a reçu une série d'oeuvres de Hans Holbein le Jeune issus de la collection royale. Le facsimilé du codex est aujourd'hui visible par le public au Holyrood palace, à Édimbourg[1]

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ingo F. Walther, Norbert Wolf, Chefs d'œuvres de l'enluminure - Les plus beaux manuscrits enluminés du monde 400 à 1600, Taschen, 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]