Évangéliaire d'Ada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évangiles d'Ada
Image illustrative de l'article Évangéliaire d'Ada
portrait de l'évangéliste Luc, f.85v
Artiste Enlumineurs du scriptorium de la cour carolingienne
Date vers 790 puis vers 800
Technique enluminures sur parchemin
Dimensions (H × L) 36,6 × 24,5 cm 172 folios reliés
Localisation Staatsbibliothek, Trèves (Drapeau de l'Allemagne Allemagne)
Numéro d'inventaire Hs.22

L'Évangéliaire d'Ada (Trèves, Staatsbibliothek, Cod. 22) est un manuscrit carolingien daté de la fin du VIIIe siècle et du début du IXe.

Description[modifier | modifier le code]

L'évangéliaire contient une dédicace à Ada, la sœur de Charlemagne, d'où son nom. Le manuscrit est écrit en lettres d'or (chrisographe) sur vélin en minuscule caroline. Il mesure 37 cm sur 24 cm. Les Évangiles d'Ada font partie d'un groupe de manuscrits connus des chercheurs en tant qu'école d'Ada. D'autres manuscrits de l'École d'Ada existent, dont les Évangiles de Soissons et l'Évangéliaire de Lorsch.

Le manuscrit est enluminé. Ses enluminures incluent une initiale élaborée sur la page de l'Évangile selon Matthieu et font le portrait de Matthieu, Marc et Luc. Les enluminures présentent aussi bien un style d'influence insulaire et byzantin. Les portraits des Évangélistes présentent une représentation forte du style classique de la Renaissance carolingienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Michael Embach: Das Ada-Evangeliar (StB Trier, Hs 22) Die karolingische Bilderhandschrift. Trier 2010
  • (de) Karl Menzel, Peter Corssen, Alexander Schnütgen, et alii, Die Trierer Ada-handschrift, Leipzig, Verlag Dürr, 1889 [lire en ligne]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]