Diocèse de Hildesheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Évêché d'Hildesheim)
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Hildesheim
Image illustrative de l'article Diocèse de Hildesheim
Territoire du diocèse
Pays Allemagne
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création 815
Affiliation archidiocèse de Hambourg
Province ecclésiastique Basse-Saxe
Siège Cathédrale de Hildesheim
Titulaire actuel Mgr Norbert Trelle
Langue(s) liturgique(s) allemand
Calendrier grégorien
Population totale 13 613 822
Site web www.bistum-hildesheim.de
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Hildesheim (en latin : Dioecesis Hildesiensis) est un diocèse catholique-romain d’Allemagne du Nord.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le diocèse s'étend sur la partie de la Basse-Saxe située à l'est de la Weser et au nord de l'arrondissement de Brême (Brême-Nord, c'est-à-dire la partie de la ville de Brême située au nord de Lesum, et Bremerhaven). C'est le diocèse le plus étendu de toute l'Allemagne : il comprend entièrement plusieurs régions d'Allemagne, où d'ailleurs les Catholiques sont minoritaires, et vivent au milieu d'une diaspora. En vérité, les Catholiques ne sont majoritaires que dans la paroisse d’Untereichsfeld au sud de l'évêché ainsi que dans les villages des « petites paroisses » traditionnelles autour de Hildesheim.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Vers l'an 800, Charlemagne créa une mission pour évangéliser l'Ostphalie à Elze (alors appelée Aula Caesaris, abrégé en Aulica), environ 19 km à l'ouest de l'actuelle Hildesheim. Il mit cette mission sous la protection des apôtres Pierre et Paul, dont on retrouve encore aujourd'hui les noms sur la vieille église d’Elze. Puis Louis le Pieux transféra le siège de la mission en 815 à Hildesheim et l'éleva en évêché dédié à la Vierge Marie.

Bien que la Réforme eût gagné la ville en 1542 grâce au prosélytisme de Johannes Bugenhagen, un disciple de Martin Luther, Hildesheim n'en demeura pas moins un diocèse catholique aussi bien qu'une principauté du Saint-Empire, la cathédrale ainsi que l'abbaye (et en partie l'église Saint-Michel) conservant elles aussi leur statut confessionnel. Comme les autres principautés ecclésiastiques, l'évêché de Hildesheim fut sécularisé en 1803, puis rétabli en 1824 en tant que diocèse de Hildesheim.

Voir aussi[modifier | modifier le code]