Évêché d'Ösel-Wiek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Évêché d'Ösel-Wiek (en estonien Saare-Lääne piiskopkond ; en allemand Bistum Ösel-Wiek) était une principauté semi-indépendante dans le territoire des régions actuelles de Saare et de Lääne en Estonie. Il était suffragant de l'archevêché de Riga.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'évêché fut créé en 1228 par le légat du pape, Guillaume de Modène, comme compromis entre l'Église et l'Ordre livonien, alors maître de la région représenté par Albert de Buxhoeveden. Il faisait partie de la Confédération livonienne. Le siège de l'évêché était à Hapsal (aujourd'hui Haapsalu). Le château d'Arensbourg (Kuressaare) sur l'île d'Ösel (aujourd'hui Saaremaa) faisait partie de ses possessions les plus importantes.

La principauté cessa d'exister en 1560 quand son dernier prince-évêque, la vendit au Danemark. Magnus, duc de Holstein, le frère du roi du Danemark, fut élu évêque le 13 mai 1560 bien qu'étant luthérien. Le Danemark céda ensuite Wiek (aujourd'hui comté de Lääne) à la Pologne-Lituanie en échange des possessions de l'Ordre livonien sur Ösel, et l'île devint ainsi complètement danoise.

Évêques et princes-évêques d'Ösel-Wiek[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]