Études coopératives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les études coopératives sont une méthode structurée nord-américaine combinant des études de second cycle avec des stages et une expérience de travail. Les recherches indiquent que les employeurs évaluent l'expérience professionnelle auprès de leurs nouveaux employés [1] Une expérience de formation coopérative, communément connue sous l'appellation "co-op", permet d'avoir accès à une formation académique à partir d'une expérience de travail structurée. Les études coopératives sont en train de prendre une nouvelle importance en aidant les jeunes gens à effectuer la transition entre école et travail. Les études coopératives peuvent être assimilées aux systèmes français d'alternance et d'apprentissage dans le second cycle et notamment les études de génie au sein du réseau Itii ou des écoles de commerce et de management (ESSEC).

Histoire des études coopératives[modifier | modifier le code]

La fondation Schneider[modifier | modifier le code]

Tandis qu'à l'université Lehigh au début du XXe siècle, Herman Schneider (1872-1939), ingénieur, architecte et éducateur, concluait que les classes traditionnelles d'étudiants étaient inadaptées pour des étudiants techniciens (Smollins, 1999). Schneider observa que certains des plus brillants diplômés de Lehigh avait travaillé avant leur diplôme. Rassemblant les données au travers d'entretiens d'employeurs et de diplômés, il conçut le cadre pour l'éducation coopérative (1901). À cette époque, la Carnegie Technical School, de nos jours Université Carnegie-Mellon, ouvrit et de ce fait réduisit le besoin pour le plan co-op de Schneider dans la région autour de l'université Lehigh. Cependant, en 1903 l'université de Cincinnati désigna Schneider au sein de sa faculté, et plus tard, en 1906, lui a accordé une année expérimentale afin de mettre en application son plan. Suivant cette année, l'université de Cincinnati lui donna toute latitude pour son programme co-op.

Schneider, partant du rang de Assistant Professor, s'éleva à celui de président de l'université de Cincinnati (1929-32), en passant par le poste de doyen du génie (1906-1928), ce en s'appuyant fortement sur la solidité du programme co-op.

En 1965, la CEIA (Cooperative Education and Internship Association) crée le "prix du doyen Herman Schneider" en l'honneur des contributions de Schneider en matière d'éducation coopérative. Le prix est décerné chaque année à un éducateur hors-pair.

Les évolutions post-Cincinnati[modifier | modifier le code]

Modèles coop[modifier | modifier le code]

Depuis ses débuts à Cincinnati en 1906, les études coopératives ont évolué en un programme offert aux niveaux secondaire et post-secondaire en deux modèles principaux (Grubb and Villeneuve 1995). Dans un modèle, les étudiants alternent entre un semestre aux études et un l'équivalent d'un semestre à un emploi payé, répétant ce cycle un certain nombre de fois jusqu'à l'obtention de leur diplôme. L'autre méthode découpe la journée entre école (habituellement le matin) et travail (après-midi). Donc, comme le school-to-work (STW), le modèle coop inclut un apprentissage fondé sur l'école et l'entreprise et, dans les meilleurs programmes, des activités connectées comme des séminaires ou des visites d'entreprises. Ces activités aident l'étudiant à faire le lien entre l'entreprise et les acquis académiques.

Nouvelles approches[modifier | modifier le code]

Méthodes empiriques d’intégration[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Auld, R. B. The Cooperative Education Movement: Association of Cooperative Colleges. Journal of Cooperative Education (ISSN 0022-0132), vol. 8, pp. 24-27, 1972.
  • Barton, P. E. Cooperative Education in High School: Promise and Neglect. Princeton, NJ: Educational Testing Service, 1996. (ED 400 413)
  • Carlson, A. Co-op Planet: Organizations at N.U. Plant Co-op's Seeds Far and Wide. Northeastern University Magazine. Boston, MA: Northeastern University (Office of University Relations). May 1992. Downloaded July 12, 2005, from http://www.numag.neu.edu/9905/wase.html.
  • Crow, C. Cooperative Education in the New Millennium. Cooperative Education Experience, pp. 1-5. Columbia, MD: Cooperative Education Association, 1997. (ED 414 433)
  • Derousi, P., and Sherwood, C. S. Community Service Scholarships: Combining Cooperative Education with Service Learning. Journal of Cooperative Education 33, no. 1 (Fall 1997): 46-54. (EJ 565 927)
  • Finn, K. L. The Spaces Between: Toward a New Paradigm for Cooperative Education. Journal of Cooperative Education 32, no. 2 (Winter 1997): 36-45. (EJ 542 265)
  • Freeland, R. M.; Marini, R. C.; and Weighart, S. Moving Partnerships between Co-op Institutions and Co-op Employers into the Next Century. Journal of Cooperative Education 33, no. 2 (Winter 1998): 17-27.
  • Furco, A. Service Learning and School-to-Work. Journal of Cooperative Education 32, no. 1 (Fall 1996): 7-14.
  • Grubb, W. N., and Badway, N. Linking School-Based and Work-Based Learning: The Implications of LaGuardia's Co-op Seminars for School-to-Work Programs. Berkeley, CA: National Center for Research in Vocational Education, 1998. (ED 418 230)
  • Grubb, W. N., and Villeneuve, J. C. Co-operative Education in Cincinnati. Berkeley, CA: National Center for Research in Vocational Education, 1995.
  • John, J. E. A.; Doherty, D. J.; and Nichols, R. M. Challenges and Opportunities for Cooperative Education. Journal of Cooperative Education 33, no. 2 (Winter 1998): 10-16.
  • Ricks, F. Principles for Structuring Cooperative Education Programs. Journal of Cooperative Education 31, nos. 2-3 (Winter-Spring 1996): 8-22. (EJ 524 105)
  • Ricks, F.; Cutt, J.; Branton, G.; Loken, M.; and Van Gyn, G. Reflections on the Cooperative Education Literature. Journal of Cooperative Education 29, no. 1 (Fall 1993): 6-23. (EJ 475 316)
  • Schaafsma, H. Reflections of a Visiting Co-op Practitioner. Journal of Cooperative Education 31, nos. 2-3 (Winter-Spring 1996): 83-100. (EJ 524 109)
  • Smollins, J.P. The Making of the History: Ninety Years of Northeastern Co-op. Northeastern University Magazine. Boston, MA: Northeastern University (Office of University Relations). May, 1999. Downloaded July 12, 2005, from http://www.numag.neu.edu/9905/history.html.
  • Van Gyn, G. H. Reflective Practice: The Needs of Professions and the Promise of Cooperative Education. Journal of Cooperative Education 31, nos. 2-3 (Winter-Spring 1996): 103-131. (EJ 524 110)
  • Varty, J. W. Cooperative Education for the '90s and Beyond. Co-op/Experience/Co-op 5, no. 1 (March 1994): 10-11. (EJ 478 859)
  • Wilson, J. W.; Stull, W. A.; and Vinsonhaler, J. Rethinking Cooperative Education. Journal of Cooperative Education 31, nos. 2-3 (Winter-Spring 1996): 154-165. (EJ 524 112)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]