Étrille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étrille (homonymie).

L'étrille (Necora puber) est une espèce de crabe de la famille des Macropipidae, et du genre Necora.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

L'espèce Necora puber a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1767, sous le nom initial de Cancer puber[1].

Synomymie[modifier | modifier le code]

  • Cancer puber (Linnaeus, 1767) Protonyme
  • Polybius puber (Linnaeus, 1767)
  • Cancer velutinus (Pennant, 1777)
  • Portunus puber (Leach, 1814)
  • Macropipus puber (Christiansen, 1969)
  • Liocarcinus puber (Ingle, 1980)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

En Bretagne ou dans le Cotentin : crabe laineux, crabe cerise, crabe nageur, chèvre, portune.

Distribution et habitat[modifier | modifier le code]

La zone de répartition de l'espèce s'étend le long de la côte Nord-Est de l'océan Atlantique, du sud de la Norvège au Sahara occidental. Elle se retrouve également, dans une moindre mesure, en mer Méditerranée, ainsi qu'en mer Noire[2].

Elle vit dans les zones sub-littorales des plateaux rocheux, sous les pierres jusqu'à une profondeur d'environ 80 mètres.

Description[modifier | modifier le code]

L'étrille se caractérise essentiellement par sa dernière paire de péréiopodes, transformée en véritable paire de pattes natatoires (ou palettes natatoires) par un aplatissement des deux derniers segments. Sa carapace trapézoïdale, assez plate, mesure entre 7 et 15 cm de large ; elle est recouverte dorsalement d'une fine pubescence. La région frontale de la carapace est découpée en 7 à 10 dents de longueur inégale.

Les yeux de l'étrille sont d'un rouge typique de l'espèce, tandis que la couleur du corps varie du marron au noir. Les pinces ont des reflets bleuâtres et des aspérités sur leurs bords internes. L'étrille utilise ses pinces munies de dents pointues pour découper sa nourriture.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Linnaeus, 1767 : Systema naturae per regna tria naturae, secundum classes, ordines, genera, species, cum characteribus, differentiis, synonymis, locis. Editio duodecima, reformata.
  2. R. W. Ingle, Crayfishes, lobsters, and crabs of Europe: an illustrated guide to common and traded species, éd. Springer, 1997, pp. 146-147 (ISBN 0412710609).

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]