Étoiles d'or du cinéma français

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Étoiles d’or du cinéma français sont des récompenses de cinéma remises chaque année, depuis 1999, par l’Académie de la presse du cinéma français. Ces trophées ambitionnent de distinguer pour leur excellence divers représentants de la production cinématographique française de l’année écoulée, à savoir les films agréés par le Centre national de la cinématographie, dépendant du ministère de la Culture et de la Communication.

Le choix s'axe sur des dossiers de vote envoyés, au mois de décembre, à plus de 700 journalistes de cinéma. Le bureau de l’Académie a pour rôle de désigner ensuite le(s) lauréat(s).

Les Étoiles d’or d'une année donnée sont remises en janvier de l'année suivante (ainsi les Étoiles d’or remises en 2014 récompensent les films sortis en 2013), lors d’une soirée organisée à l’espace Cardin, à Paris. En 2010, la cérémonie, qui devait se dérouler au théâtre Le Palace à Paris, a été annulée pour des raisons techniques mais le palmarès a été rendu public par la voie d'un communiqué[1],[2].

L’Académie de la presse du cinéma français[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

L’Académie de la presse du cinéma français est la structure qui assure la désignation annuelle des Étoiles d'or du cinéma français et organise la cérémonie au cours de laquelle ces récompenses sont remises à leurs lauréats.

L’Académie est constituée en majorité de journalistes et critiques de cinéma. Ils sont choisis par cooptation de leurs pairs mais peuvent spontanément adhérer à l’Académie en adressant une demande au bureau qui est seul juge pour accepter ou refuser la candidature. Ce bureau est constitué d’une dizaine de membres qui se renouvellent tous les trois ans pour un tiers d’entre eux. En 2007, le bureau est présidé par Jean-Yves Gaillac et compte comme autres membres Olivier Nicklaus, Gérard Delorme, Pascale Deschamps, Laurent Delmas, Sophie Loubière, Jean Roy, Sophie Soulignac et Françoise Delbecq.

L’Académie sollicite chaque année en décembre les journalistes et critiques de cinéma pour l’établissement de leur palmarès de la production cinématographique française de l’année écoulée.

Le bureau de l’Académie a pour rôle de désigner ensuite, dans chaque catégorie artistique et professionnelle définie, le(s) lauréat(s) parmi les trois candidats ayant récolté le plus de votes de journalistes au cours de la consultation. Les Étoiles d'une année donnée sont remises en janvier de l'année suivante.

L’Académie a également pour vocation de développer des actions tout au long de l’année pour la promotion et la découverte des jeunes talents du cinéma français. Pour ce faire, elle labellise divers événements cinématographiques.

Liste des lauréats par catégorie[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du film français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du réalisateur français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du scénario français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du premier film français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du documentaire français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du premier rôle féminin français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du premier rôle masculin français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or de la révélation féminine française[modifier | modifier le code]

Étoile d’or de la révélation masculine française[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du compositeur de musique originale de films français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du producteur de films français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du distributeur de films français[modifier | modifier le code]

Étoile d’or d'Honneur[modifier | modifier le code]

Étoile d’or du meilleur film étranger[modifier | modifier le code]

Grand prix spécial des Étoiles de la presse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. News Yahoo, « Les Étoiles d'Or du cinéma annulées », consulté le 15 février 2010.
  2. CinéManiac, « Annulation subite de la 11e cérémonie des Étoiles d'Or », consulté le 15 février 2010.
  3. Palmarès des Étoiles d'or du cinéma français (Prix de la Presse) 2012
  4. 14ème palmarès des Étoiles d'or du cinéma français (2013) sur le site officiel, consulté le 18 février 2013.
  5. http://www.etoilesdorducinema.fr/palmares.html 15ème palmarès des Étoiles d'or du cinéma français (2014)] sur le site officiel, consulté le 25 février 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]