Étoile sportive de Métlaoui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Étoile sportive de Métlaoui

Logo du Étoile sportive de Métlaoui
Généralités
Nom complet Étoile sportive de Métlaoui
Fondation 1950
Couleurs Rouge, jaune, noir et blanc
Stade Stade municipal de Métlaoui
(5 000 places)
Siège Métlaoui
Championnat actuel Ligue I
Président Boujlel Boussairi
Entraîneur Chokri Khatoui

L'Étoile sportive de Métlaoui (النجم الرياضي بالمتلوي) est un club tunisien de football fondé en 1950 et basé dans la petite ville de Métlaoui.

Il évolue durant la saison 2011-2012 en Ligue III. Dès le début de la saison, il s'empare de la première place et réalise d'excellents résultats lui permettant d'accéder en Ligue II, à cinq journées de la fin du championnat, et de retrouver cette division après 27 saisons. Continuant sur sa lancée, il se classe premier de sa poule en première phase puis réussit à remporter le play-off et à accéder pour la première fois de son histoire en Ligue I.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Métlaoui, dans le gouvernorat de Gafsa, découvre assez tôt le football par la présence des nombreux colons qui s'y sont installés après la découverte du phosphate ; ils créent en 1921 leur club de football, Métlaoui Sports, qui est suivi par la Gafsienne, le Comp.Phos (compagnie de phosphates) Club de Redeyef, la Gazelle sportive de Moularès et le Mdilla Club.

En 1923, deux footballeurs tunisiens seulement pratiquent ce sport dans le sud-ouest du pays : Abdelhamid Ben Salah (Moularès) et Mohamed Senoussi (Mdhila). En 1924, Métlaoui voit la création d'un second club, la Jeunesse sportive de Métlaoui, par des jeunes nés dans la ville, sans pour autant que les portes s'ouvrent pour les Tunisiens.

Métlaoui Sports, devenu l'un des meilleurs clubs du pays, dispute la finale du championnat contre le Sporting Club de Tunis (1928), l'Avant-garde de Tunis (1929), l'Union sportive tunisienne (1930) et l'Italia (1935) et dispute une étrange finale de coupe à trois en 1931. Entre-temps, un troisième club est créé dans la ville : la Gaiété de Philippe Thomas avant que les trois clubs municipaux ne fusionnent ensemble.

Après la Seconde Guerre mondiale, le club s'ouvre relativement aux Tunisiens et enregistre l'arrivée du grand buteur Ali Soudani, ainsi que d'Ayadi Ben Saïd même si quelques intellectuels de la ville décident de lancer leur propre club nationaliste ; il s'agit de l'espérantiste Manoubi Maaouia (professeur de sport et qui sera le premier entraîneur du nouveau club), de l'étoiliste Sadok Gallas (futur président de l'Espoir sportif de Hammam Sousse, de Tijani Bouguecha, d'Albert Bitan et de l'homme de lettres et futur nouvelliste Tabaï Lakhdar. C'est ce dernier qui trouve un compromis entre les fondateurs en choisissant le nom de l'Étoile en référence au club de l'Étoile sportive du Sahel et les couleurs de l'Espérance sportive de Tunis (rouge et jaune).

L'Étoile sportive de Métlaoui récupère les Tunisiens de Métaloui Sports et voit l'arrivée de nombreux jeunes, ce qui lui permet de s'imposer rapidement au niveau régional même s'il rate à chaque fois l'accession en division nationale en échouant aux barrages. C'est notamment le cas en juin 1962, lorsque le club bat El Ahly Mateur par un score de 6-1 à l'aller (but marqué par Amor Garouachi à la première minute de jeu), mais perd par un score de 4-3 au retour puis par 3-2 lors d'un troisième match joué à Sousse.

Le comité directeur en 1956 est composé de Brahim Zammel (président), Abderrahman Jabeur et Mehrez Sghaïer (vice-présidents), Tijani Bouguecha (secrétaire général), Youssef Chaara (secrétaire général adjoint), Albert Bitan (trésorier) et Mosbah Hamed (trésorier adjoint). Dans le même temps, l'équipe est composée de Mohamed Ben Belgacem, Jaafar Ben Mnaouer, Ayadi Ben Saïd, Ammar Sghaïer, Jalloul Ben Mahmoud, Mohamed Ben Jilani, M'Barek Menni, Farah Touhami, Ali Soudani, Sadok Naïli, Brahim Ben Abderrahman et Oreste Lilla le gardien de but.

Le club est l'un des principaux animateurs du championnat de seconde division jusqu'en 1985, année qui le voit rétrograder définitivement en troisième division.

Il avait également atteint les quarts de finale de la coupe de Tunisie en 1964 et 1972 et disputé la demi-finale de la coupe contre le Club africain en 1974. L'équipe était alors constituée d'Ali Ben Brahim, Bannani Maameri, Mohsen Hamdi, Abderrahman Mejdi, Abdelmajid Dinari, Fahem Yahiaoui, Brahim Harrath (meilleur joueur de l'histoire du club), Abdelmajid Boujelal, Mongi Dhahri, Mohamed Ftiss et Chaaban Yahiaoui.

L'histoire a aussi retenu les noms de quelques grands buteurs du club comme Ali Soudani, Belgacem Fezzani (alias Denga), Mongi Dhahri, Salem Mkhattet, Sadok Naili, Faouzi Khelifa, Hamadi Jeridi et Najeh Hammadi, sans oublier le court passage de Mohamed Tombari.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Champion de la deuxième division (Sud-Ouest) : 1956, 1957, 1959
  • Champion de la deuxième division (Centre-Sud) : 1962
  • Champion de Ligue II : 2013
  • Champion de la troisième division (Sud-Ouest) : 1979, 1982
  • Champion de la troisième division (Sud) : 2012
  • Champion de la quatrième division (Sud) ou division d'honneur : 2000, 2002

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Brahim Zammel (1956-1961)
  • Ali Soudani (1963-1965)
  • Habib Maamer (1965-1966)
  • Tahar Abbou (1966-1967)
  • Ali Boukhris (1967-1970)
  • Sadok Borgi (1970-1972)
  • Houcine Akrout (1972-1974)
  • Youssef Krifa (1974-1976)
  • Chérif Marrouki (1976-1980)
  • Boujelal Dinari (1980-1982)
  • Bouslah Abderrazak (1982-1983)
  • Boujelal Dinari (1990-1992)
  • Ezzedine Mâameri (1992-1993)
  • Boujelal Dinari (1993-2007)
  • Salem Mestiri (2007-2010)
  • Boujlel Boussairi (2010- )

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 1960-1961 : Ali Soudani
  • 1961-1963 : Habib Mestiri
  • 1963-1965 : Ali Soudani
  • 1965-1965 : Octave Matteo
  • 1965-1967 : Noureddine Ben Mahmoud
  • 1967-1971 : Gricic Lenko
  • 1971-1973 : Mustapha Jouili
  • 1973-1975 : Ali Rached
  • 1975-1976 : Ridanovic[Qui ?]
  • 1976-1978 : Amor Dhib
  • 1978-1980 : Tahar Bellamine
  • 1980-1981 : Effrimov[Qui ?]
  • 1979-1982 : Mustapha Jouili
  • 1982-1983 : Mohamed Abed
  • 1983-1984 : Stefanovic Sava
  • 1984-1986 : Mahmoud Ouertani
  • 1986-1988 : Abdelmajid Boujelal
  • 1988-1989 : Tahar Bellamine
  • 1989-1990 : Mohamed Fetis
  • 1990-1991 : Mounir Senoussi
  • 1991-1992 : Mahmoud Ouertani
  • 1992-1993 : Abdelmajid Boujelal
  • 1993-1994 : Boubaker Lanouar
  • 1994-1995 : Mohamed Tombari puis Abdelmajid Boujelal
  • 1995-1996 : Mohamed Abed
    puis Abdelhafidh Arfa
  • 1996-1997 : Abdelhafidh Arfa puis Abdelmajid Boujelal
    puis Ahmed Alaya
  • 1997-1998 : Ahmed Alaya
    puis Noureddine Gharsalli
  • 1998-1999 : Salah Harrathi
  • 1999-2002 : Boubaker Lanouar
  • 2002-2003 : Ezzedine Khemila
    puis Ali Khamlia
  • 2003-2004 : Ezzedine Khemila
    puis Mohamed Abed
  • 2004-2005 : Mohamed Abed puis Kacem Jabbes
  • 2005-2006 : Kacem Jabbes
    puis Ezzedine Khemila
  • 2006-2007 : Hassen Oueslati
  • 2007-2008 : Moncef Belhassen puis Riadh Hadhri
    puis Mohamed Fetis
  • 2008-2009 : Abdelkader Belhassen
  • 2009-2010 : Abderraouf Marzougui
  • 2010-2011 : Ezzedine Khemila
    puis Riadh Hadhri et Sami Alimi
  • 2011-2012 : Abdelkrim Gabsi
  • 2012-201.. : Chokri Khatoui

Effectif[modifier | modifier le code]

Durant la saison 2012-2013, le club compte les joueurs suivants dans ses rangs[1] :

Gardiens

  • Tunisie Nabil Ben Amara
  • Tunisie Fehmi Ben Othman
  • Tunisie Anis Ben Mokdad[2]
  • Tunisie Ramzi Babay

Défenseurs

  • Tunisie Afif Senoussi
  • Tunisie Mourad Zahou
  • Tunisie Sami Mattoussi[3]
  • Tunisie Anouar Kenzari
  • Tunisie Haykel Dridi
  • Tunisie Abdelkader Khemili
  • Tunisie Nour El-Islam Mliki[2]
  • Tunisie Moez Khelifi

Milieux

  • Tunisie Ali Ben Naceur[2]
  • Guinée Aboubacar Camara[2]
  • Tunisie Zied Jemouaï
  • Tunisie Mohamed Jomâa Khelij
  • Tunisie Ezzedine Smadah[3]
  • Tunisie Nader Bouajila
  • Guinée Ismail Bangoura[2]
  • Tunisie Hamdi Bouguenna
  • Tunisie Hamadi Jeridi
  • Tunisie Amine Sehimi
  • Tunisie Imed Meniaoui
  • Tunisie Alaa-Eddine Smadah
  • Tunisie Hosni Bouraoui[3]

Attaquants

  • Tunisie Achraf Aissaoui
  • Tunisie Anis Rehaïmi[3]
  • Tunisie Anouar Sahbani[2]
  • Tunisie Ahmed Chergui[3]
  • Tunisie Slim Mezlini
  • Tunisie Wassim Souri
  • Tunisie Marouène Touzri[2]
  • Tunisie Achraf Yahiaoui
  • Tunisie Houssem-Eddine Jaffel
  • Entraîneur : Chokri Khatoui
  • Préparateur physique : Tarek Ben Nasr
  • Entraîneur des gardiens de but : Anis Ben Mokdad

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ar) Bannani Khemili, « Attounissia accompagne l'exploit historique de Métlaoui », Attounissia, 16 mai 2013
  2. a, b, c, d, e, f et g Recruté lors du mercato d'hiver
  3. a, b, c, d et e A quitté le club lors du mercato d'hiver