Étohexadiol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étohexadiol
Étohexadiol
Identification
Nom IUPAC 2-éthylhexane-1,3-diol
Synonymes octylène glycol
No CAS 94-96-2
No EINECS 202-377-9
Code ATC P03BX06
PubChem 7211
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore et inodore[1]
Propriétés chimiques
Formule brute C8H18O2  [Isomères]
Masse molaire[2] 146,2273 ± 0,0083 g/mol
C 65,71 %, H 12,41 %, O 21,88 %,
Propriétés physiques
fusion -40 °C[1]
ébullition 243 °C[1]
Solubilité 42 g·l-1 (eau, 20 °C)[1]
Masse volumique 0,94 g·cm-3[1]
d'auto-inflammation 340 °C[1]
Point d’éclair 127 °C[1]
Pression de vapeur saturante 0 01 hPa (20 °C)[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC[1]
Irritant
Xi



Transport[1]
non-soumis à régulation
SGH[1]
SGH05 : Corrosif
H318,
Écotoxicologie
DL50 1 400 mg·kg-1 (rat, oral)[3]
2 000 mg·kg-1 (lapin, dermique)[4]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'étohexadiol, 2-éthylhexane-1,3-diol ou encore octylène glycol est un composé organique de la famille des diols. Il est utilisé comme ectoparasiticide.

C'est un liquide très peu inflammable, soluble dans l'eau et légèrement volatil[1].

Stéréochimie[modifier | modifier le code]

La molécule d'étohexadiol possède deux atomes de carbone asymétriques et pas de plan de symétrie. Il existe donc deux paires d'énantiomères, diastéréoisomères entre elles de l'étohexadiol :

  • (2R,3R)-2-éthylhexane-1,3-diol
  • (2S,3S)-2-éthylhexane-1,3-diol
  • (2R,3S)-2-éthylhexane-1,3-diol
  • (2S,3R)-2-éthylhexane-1,3-diol

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l Entrée de « 2-Ethylhexane-1,3-diol » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 1à mars 2012 (JavaScript nécessaire)
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. Special Publication of the Entomological Society of America. Vol. 78-1, Pg. 52, 1978.
  4. Pesticide Manual. Vol. 1, Pg. 208, 1968.