Étimasie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étimasie représentée dans les fresques de Giotto à Assise (panneau 9)
Mosaïque de Ravenne

L’étimasie[1] (du grec ἑτοιμασία etoimasia ou hetoimasia et aussi sous forme vieillie hétimasie), est le nom donné à un motif iconographique de la peinture chrétienne représentant un trône vide, symbolisant l'attente du retour du Christ de la Seconde Parousie (etoimasai, Luc 1:17, Luc 1:76, Luc 9:52, Jean 14:2).

Définition[modifier | modifier le code]

« Étimasie (en italien et en anglais, etimasia) : littéralement, « préparation du trône » de Jésus Juge de l'humanité et de l'histoire à la fin des temps. Sur un coussin sont posés le manteau du juge, le Livre fermé de la Loi et de la Vie, la Croix et les instruments de la glorieuse Passion à travers lesquels la Vie divine a été donnée aux hommes. »

— Glossaire religieux du Duomo de Monreale[2].

Œuvres l'exposant[modifier | modifier le code]

En Italie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « M. Bezzi , Iconologia della sacralità del potere: il tondo Angaran e l'etimasia. (ISBN 9788879880725) », sur www.libroco.it (consulté le 5 juin 2010)
  2. Glossaire religieux du site duomomonreale.it

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • F. Tristan, Les premières images chrétiennes, Fayard, 1996, 438-441.
  • M. Bezzi, Iconologia della sacralità del potere: il tondo Angaran e l'etimasia, Spoleto, CISAM, 2007 (ISBN 978-88-7988-072-5)

Articles connexes[modifier | modifier le code]