Étienne Poncher (archevêque de Sens)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Étienne Poncher.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poncher.
Étienne Poncher
Image illustrative de l'article Étienne Poncher (archevêque de Sens)
Biographie
Naissance 1446
Décès 24 février 1524
Lyon (France)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Étienne Poncher, né en 1446, et mort le 24 février 1524 à Lyon[1], est un ecclésiastique français, évêque de Paris, archevêque de Sens, et garde des sceaux de France sous Louis XII.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire d'une famille honorable de Tours, il s'éleva par son mérite aux premières dignités. Il fut successivement évêque de Paris en 1503, archevêque de Sens en 1519, et président aux enquêtes en 1498.

Il est nommé garde des sceaux de France en juin 1512 jusqu'à sa destitution le 12 janvier 1514[2].

Les rois Louis XII et François Ier l'admirent dans leur Conseil et l'employèrent dans plusieurs négociations importantes. Il eut le courage de combattre la colère aveugle de Louis XII contre les Vénitiens et de s'opposer à la ligue de Cambrai.

Pierre tombale d'Étienne Poncher

François Ier le chargea d'attirer en France les savants étrangers. Poncher méritait cette commission honorable par son amour éclairé pour les lettres et par son zèle à seconder leur renouvellement. Il mourut à 78 ans, en 1524, regretté comme un prélat respectable, qui savait unir les vertus de son état aux talents de ses places. On estime ses Constitutions synodales, de 1514, surtout pour la matière des sacrements.

Sur les autres projets Wikimedia :

Source[modifier | modifier le code]

« Étienne Poncher (archevêque de Sens) », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition,‎ 1843-1865 [détail de l’édition]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France Par Anselme de Sainte-Marie, Augustin Déchaussé : continuée par Honoré Caille du Fourny. 3e éd., vol. 6, 1730. (p. 448-449)
  2. Les chanceliers et garde des sceaux de france sous Louis XII.

Articles connexes[modifier | modifier le code]