Étienne Mignot de Montigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Étienne Mignot de Montigny, né le 15 décembre 1714 et mort le 6 mai 1782, est un ingénieur-géomètre et géographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1730, il voyage en Angleterre, en Suisse et dans les campagnes françaises pour observer leurs industries textiles. À son retour, il est nommé commissaire du ministère du Commerce. Il est chargé de l’amélioration de l’industrie et du commerce par l'application des nouvelles inventions et machines. Il devient membre de l'Académie des Sciences en 1740. Il sera par ailleurs associé de l'Académie des Sciences de Prusse.

En 1766, sous la direction de l'Académie des Sciences, il publie avec César-François Cassini et Charles Étienne Louis Camus la Carte de la France.

Il est également l'auteur d'un ouvrage intitulé Instructions et avis aux habitans des provinces méridionales de la France, sur la maladie putride et pestilentielle qui détruit le bétail, paru en 1775, ainsi que de plusieurs rapports et mémoires sur des sujets divers. Son Voyage dans l'Orléanois, le Blésois, la Touraine, l'Anjou et la Bretagne, conservé à la Bibliothèque Mazarine, a été publié en partie par Henri Bourde de La Rogerie en 1925 sous les auspices de la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne.

Montigny est le cousin de Marie Louise Mignot, dite Mme Denis, la nièce de Voltaire.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Instruction et avis aux habitans des provinces méridionales de la France, sur la maladie putride et pestilentielle qui détruit le bétail [publié par ordre du Roi], Paris : Impr. royale, 1775, in-4°, VIII-128 p.
  • Méthode d’apprêter les cuirs et les peaux, telle qu’on la pratique à la Louisiane, s. l., [1780]