Étienne Fajon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étienne Fajon
Illustration.
Fonctions
Parlementaire français
Député 1936-1940
puis 1945-1958
puis 1962-1978
1936 –
Gouvernement IIIe république-IVe république-Ve république
Groupe politique PCF
Biographie
Date de naissance 11 septembre 1906
Date de décès 4 décembre 1991
Résidence Seine
puis Seine-Saint-Denis

Étienne Fajon est un homme politique et patron de presse français, né le 11 septembre 1906 à Jonquières (Hérault) et décédé le 4 décembre 1991 à Argenteuil (Val-d'Oise). Il est enterré au Cimetière du Père-Lachaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Instituteur de formation, il entre au Parti communiste français, dont il gravit rapidement les échelons : il est membre du Comité central (1932-1990), du Bureau politique (1945-1979) et du Secrétariat (1954-1956 et 1970-1976). Il est également, avec Georges Cogniot, le représentant du PCF au Kominform à sa création.

Par ailleurs, il devient directeur-adjoint (1948-1958), puis directeur (1958-1974) de L'Humanité.

Mandats[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Les grands problèmes de la politique contemporaine, Bureau d'Éditions, 1938.
  • En feuilletant l'Humanité (1904-1964), Éditions de l'Humanité 1964.
  • Le Communisme et l'homme, Éditions Liberté, 1943.
  • Ma vie s'appelle liberté, préface de Georges Marchais, Éditions Robert Laffont, 1976.
  • L'Union est un combat, Éditions Sociales, 1975.
  • ABC des communistes, Éditions Sociales, 1979.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Le Maitron, dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français

Lien externe[modifier | modifier le code]