Étienne Aubry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubry.

Étienne Aubry (1745-1781) était un peintre français.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Il est le gendre de Louis-René Boquet.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Aubry est reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en 1771. Dans ses oeuvres il va s'attacher à retranscrire des questions sur l'éducation, des débats virulents au 18è s, comme par exemple confier son enfant à la nourrice (L'adieu à la gouvernante, 1777), l'évolution de la vie de la femme, le rapport à la maternité... Il va donc se servir de la scène de genre pour dénoncer ou répondre à ces questions.

Liste de ses tableaux[modifier | modifier le code]

  • Portrait de Louis-Claude Vassé, 1771, Versailles, morceau de réception à l'Académie
  • Portrait de Noël Hallé, 1775, Versailles, morceau de réception à l'Académie
  • L'Amour paternel, 1775, Birmingham, Barber Institute of Fine Arts
  • La bergère des Alpes, 1775, Détroit, Institute of Arts
  • L'Adieu à la gouvernante, 1777, Williamstown, Clark Institute
  • Coriolan quittant sa femme, exposé posthume au salon de 1781. Disparu

Expositions récentes[modifier | modifier le code]

Disciples[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]