Étienne-Théodore Cuenot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étienne-Théodore Cuenot
Martyr du Viêt-Nam
Naissance le 8 février 1802
au Bélieu en France
Décès le 14 novembre 1861  (59 ans)
à Bình Định au Vietnam
Béatification 1909
par Pie X
Canonisation 19 juin 1988 Rome
par Jean-Paul II

Étienne-Théodore Cuenot, né au Bélieu en France, près de Besançon, le 8 février 1802, mort à Bình Định en Cochinchine orientale (actuel Vietnam) le 14 novembre 1861, est un saint catholique fêté le 14 novembre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Prêtre des Missions étrangères de Paris, évêque et apôtre zélé de Jésus-Christ, il est arrêté durant la persécution déclenchée par l'empereur Tự Ðức, alors qu'il parcourt pour les raffermir dans la foi les villages chrétiens du vicariat apostolique de Cochinchine orientale, dont il est à la tête. Enfermé dans une cage, il y meurt, après de longues souffrances, à la veille d'être supplicié et décapité.

Béatifié en 1909 par Pie X. Canonisé le 19 juin 1988 à Rome par Jean-Paul II, avec les Martyrs du Vietnam († de 1745 à 1862) : André Dung-Lac, prêtre ; Thomas Thien et Emamnuel Phung, laïcs ; Girolamo Hermosilla, Valentino Berrio Ochoa, O.P. et six autres évêques, Théophane Vénard, prêtre M.E.P. et 105 compagnons, martyrs.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]