Éthynedicarboxylate de diméthyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Éthynedicarboxylate de diméthyle
Éthynedicarboxylate de diméthyle
Identification
Synonymes

DMAD, acétylènedicarboxylate de diméthyle

No CAS 762-42-5
No EINECS 212-098-4
No RTECS ES0175000
PubChem 12980
SMILES
InChI
Apparence liquide incolore
Propriétés chimiques
Formule brute C6H6O4  [Isomères]
Masse molaire[1] 142,1094 ± 0,0064 g/mol
C 50,71 %, H 4,26 %, O 45,03 %,
Propriétés physiques
fusion -117 °C
ébullition 95 à 98 °C sous 19 mmHg[2]
96,55 °C sous 0,025 bar[3]
Solubilité insoluble dans l'eau, soluble dans la plupart des solvants organiques
Masse volumique 1,156 g·cm-3 à 25 °C[2]
Point d’éclair 86 °C[2]
Propriétés optiques
Indice de réfraction \textit{n}_{D}^{20} = 1,447[2]
Précautions
Directive 67/548/EEC[2]
Corrosif
C



Transport[2]
-
   3265   
SGH[2]
SGH05 : Corrosif
H302, H314, P280, P310, P305+P351+P338,
Écotoxicologie
DL50 550 mg/kg (souris, oral)[4]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'éthynedicarboxylate de diméthyle ou DMAD (de l'anglais dimethyl acetylenedicarboxylate) est un ester organique de formule semi-développée H3CO2C-C≡C-CO2CH3. Cet alcyne qui est stable à température et pression ambiante est un électrophile puissant. Ainsi, le DMAD comme il est appelé usuellement dans les laboratoires de chimie, est largement utilisé comme diénophile dans les réactions de cycloadditions comme celle de Diels-Alder. Il est aussi un bon accepteur de Michael[5],[6].

Synthèse[modifier | modifier le code]

La préparation du DMAD, peu coûteuse est aujourd'hui encore la synthèse originale du XIXe siècle[7]. L'acide maléique est bromé et l'acide dibromosuccinique résultant est déshydrohalogéné (élimination de 2 HBr) avec l'hydroxyde de potassium[8]. L'acide dicarboxylique est alors esterifié avec du méthanol et de l'acide sulfurique comme catalyseur[9].

Précaution[modifier | modifier le code]

Le DMAD est lacrymogène et vésicant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c, d, e, f et g Fiche Sigma-Aldrich du composé Dimethyl acetylenedicarboxylate, consultée le .
  3. (en) « 2-Butynedioic acid, dimethyl ester » sur NIST/WebBook
  4. (en) « Acetylenedicarboxylic acid dimethyl ester » sur ChemIDplus.
  5. Dimethyl Acetylenedicarboxylate in Encyclopedia of Reagents for Organic Synthesis, Stelmach, J. E.; Winkler, J. D; 2004, J. Wiley & Sons, New York. DOI:10.1002/047084289
  6. Dimethyl Acetylene Dicarboxylate, Sahoo, Manoj Kumar; SYNLETT 2007, No. 13, pp. 2142–2143. DOI:10.1055/s-2007-984894
  7. Ueber Acetylendicarbonsäure, Bandrowski, E.; Chemische Berichte band 10, 1877, p. 838.
  8. Acetylenedicarboxyltic acid, Abbott, T. W.; Arnold, R. T.; Thompson, R. B.; Org. Synth., Coll. Vol. 2 : 10. cv2p0010
  9. Dimethyl Acetylenedicarboxylate, Huntress, E. H. Lesslie, T. E.; Bornstein, J.; Org. Synth., Coll. Vol. 4 : 329. cv4p0329