Éther de cellulose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les éthers de cellulose sont des polymères artificiels dérivés de la cellulose.

Synthèse[modifier | modifier le code]

Les groupements hydroxyles (-OH) de la cellulose peuvent réagir partiellement ou totalement avec différents réactifs chimiques pour donner les éthers de cellulose (-OR). Selon le type d'éther de cellulose recherché, les réactifs sont des halogénoalcanes, des époxydes ou des acides carboxyliques halogénés.

Types d'éthers de cellulose[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les trois principales familles d'éthers de cellulose, le type de réactif donnant chacune de ces familles ainsi que des exemples de chaque famille. Chaque exemple est suivi par le nom du réactif utilisé pour sa synthèse ainsi que par la fonction qui substitue la fonction hydroxyle.

Famille Réactif Exemple Réactif Groupe R = H ou :
Alkyl Halogénoalcane Méthylcellulose Chlorométhane -CH3
Ethylcellulose Chloroéthane -CH2CH3
Hydroxyalkyl Époxydes Hydroxyéthyl cellulose Oxyde d'éthylène -CH2CH2OH
Hydroxypropyl cellulose (HPC) Oxyde de propylène -CH2CH(OH)CH3
Hydroxyéthyl méthyl cellulose -CH3 ou -CH2CH2OH
Hydroxypropyl méthyl cellulose (HPMC) -CH3 ou -CH2CH(OH)CH3
Carboxyalkyl Acides carboxyliques halogénés Carboxyméthyl cellulose (CMC) Acide chloroacétique -CH2COOH

Le carboxyméthyl cellulose est généralement utilisé sous forme de sel de sodium, le carboxymethylcellulose sodique (NaCMC). Ce produit peut être réticulé pour donner le croscarmellose de sodium.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les propriétés des éthers de cellulose varient avec le groupe de substitution du groupement hydroxyle, le degré de substitution et le degré de polymérisation de la molécule.

Applications des éthers de cellulose[modifier | modifier le code]

Les éthers de cellulose sont selon leurs propriétés employés dans divers domaines industriels. Même s'ils sont introduits dans de faibles proportions (quelques pourcents en poids), ils modifient significativement les propriétés des matériaux. On les utilise pour contrôler la viscosité d'un milieu, en tant qu'épaississants ou bien gélifiants par exemple dans l'industrie alimentaire, dans l'industrie pharmaceutique, dans les peintures et les colles ou encore dans les cosmétiques. Ils servent aussi d'émulsifiants dans l'industrie alimentaire ou les laques. Ils permettent également d'alléger certains matériaux plastiques. Enfin on les utilise comme colloïdes protecteurs ou pour réguler la taille des micelles dans les polymérisations en suspension.

Source[modifier | modifier le code]

  • Comprehensive Cellulose Chemistry, D. Klemm, B. Philipp, T. Heinze, U. Heinze, W. Wagenknecht, Wiley-VCH 1998.

Article connexe[modifier | modifier le code]