État souverain de Boyacá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

État souverain de Boyacá
Estado soberano de Boyacá es

1857 – 1886

Drapeau
Drapeau
Blason
Blason
Description de cette image, également commentée ci-après

Situation de l'état de Boyacá en 1863.

Informations générales
Statut État fédéré
Capitale Tunja
Langue Espagnol
Fuseau horaire -5
Histoire et événements
11 juin 1857 Création de l'État
1858 Constitution de 1858, création de la Confédération grenadine
1863 Constitution de 1863, création des États-Unis de Colombie
1886 Constitution de 1886, création de la République de Colombie

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'État souverain de Boyacá, créé sous le nom d'État fédéral de Boyacá, est une division administrative et territoriale de la Confédération grenadine puis des États-Unis de Colombie créée par le Congrès via la loi du 11 juin 1857.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Géographie physique[modifier | modifier le code]

L'État est géographiquement l'équivalent des actuels départements de Boyacá, Casanare et Arauca.

Organisation territoriale[modifier | modifier le code]

L'État de Boyacá est divisé en six départements, eux-mêmes divisés en districts[1].

La capitale de l'État est Tunja.

Démographie[modifier | modifier le code]

Au recensement de 1870, l'État de Boyacá compte 482 874 habitants dont 234 127 hommes et 248 747 femmes[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Estadística de Colombia de 1876[PDF], Oficina de Estadística nacional