État solide (électronique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Solide.
Comparaison entre un disque dur classique et un SSD (un dispositif à l'état solide).

En électronique, le terme anglais Solid-state, peut être traduit en français par à l'état solide ou à l'état massif[1], ou encore statique. Il s'agit d'un circuit ou d'un dispositif construit entièrement de matériaux à l'état solide (non gazeux, ni liquide) et dans lequel les électrons, ou d'autres porteurs de charge, sont confinés dans un milieu à l'état solide[2]. Les composants sont conçus spécialement pour commuter et amplifier ce courant électrique.

Le terme est souvent employé par opposition aux technologies antérieures des lampes et des tubes à gaz. L'expression « solid-sate » est née dans les années 1950 et 1960, alors que la technologie des lampes et des diodes cédait la place aux diodes et aux transistors semi-conducteurs.

Par extension, le terme en est venu à exclure également les dispositifs pourvus de pièces en mouvement ou de pièces meubles (par exemple, les relais électromécaniques, l'appareillage électrique, les disques durs rotatifs)[3],[4].

Bien que les dispositifs à l'état massif puissent être composés de trois types de matériaux: cristallins, polycristallins, amorphes, et faire référence à des conducteurs électriques, des isolateurs et des semi-conducteurs, le matériau de fabrication le plus courant est un semi-conducteur cristallin[5],[6] .

Le premier dispositif à l'état massif fut la diode à pointe, qui servit en 1930 de récepteur radio[7]. Des exemples plus récents de dispositifs à l'état massif sont le circuit intégré (IC), la diode électroluminescente (LED), et l'affichage à cristaux liquides (LCD). Les transistors, les puces des microprocesseurs et la DRAM sont des dispositifs à l'état solide répandus. La DRAM tend à supplanter, dans les ordinateurs, les clés USB et, plus récemment, dans les Solid-State Drives, la rotation mécanique des lecteurs magnétiques de disque dur.

Liste non-exhaustive de dispositifs statiques (à l'état solide)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.granddictionnaire.com/ficheOqlf.aspx?Id_Fiche=17086359
  2. Martin H. Weik, Fiber optics standard dictionary, p.937, Birkhäuser, 1997 ISBN 0-412-12241-3.
  3. Lawrence J. Kamm, Understanding electro-mechanical engineering,p.174, John Wiley and Sons, 1995 ISBN 0-7803-1031-4.
  4. Sabrie Soloman, Sensors handbook, page 23.18, McGraw-Hill Professional, 1998 ISBN 0-07-059630-1.
  5. John Sydney Blakemore, Solid state physics, pp.1-3, Cambridge University Press, 1985 ISBN 0-521-31391-0.
  6. Richard C. Jaeger, Travis N. Blalock, Microelectronic circuit design, pp.46-47, McGraw-Hill Professional, 2003 ISBN 0-07-250503-6.
  7. "Solid state", The Free Dictionary

Voir aussi[modifier | modifier le code]