État libre d'Orange (parfumeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le parfumeur. Pour l'ancienne république boer du XIXe siècle, voir État libre d'Orange.

État libre d'Orange (parfumeur)

Création 2006
Fondateurs Etienne de Swardt
Forme juridique SARL
Slogan Le parfum est mort, vive le parfum !
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Etienne de Swardt
Actionnaires Étienne de Swardt, GoldSilk Holdings Ltd
Activité Parfumerie
Site web http://www.etatlibredorange.com/
Résultat net 1 million d'euros (estimé en 2012 par l'Express)

État Libre d'Orange est une maison de parfum française, fondée par Etienne de Swardt en 2006.

La marque dispose d'un réseau de distribution de 20 pays dans le monde et d'un site de vente en ligne[1]. Les créateurs de parfums, qui travaillent en coentreprise[2], sont invités à créer une fragrance sur un thème proposé[3].

Conception des fragrances[modifier | modifier le code]

La conception des parfums d'État Libre d’Orange a lieu en deux temps[4] :

  • Etienne de Swardt écrit une histoire ;
  • Un parfumeur est invité à interpréter cette histoire en odeurs et à réaliser une création.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Son logo décline une cocarde bleu-blanc-rouge sur un disque blanc[5].

Tous les flacons des parfums créés sont identiques, à l'exception de leur nom, qui vient entourer le logo.

Étymologie et statuts[modifier | modifier le code]

L'État libre d'Orange est une ancienne république boer du XIXe siècle, et la région de naissance (au XXe siècle) du créateur de la marque[6].

La marque est exploitée par la SAS Éditions des sens (État libre d'Orange) créée en 2004, et la société à responsabilité limitée État libre d'Orange, enregistrée en 2010.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elodie Bousquet, « État Libre d'Orange: le parfum en pleine forme », sur L'EXPRESS.fr,‎ 5 janvier 2012 (consulté le 31 janvier 2013)
  2. Sarah Brown, « Tilda Swinton Likes It Like This - Vogue Daily », sur vogue.com,‎ 22 juin 2010 (consulté le 31 janvier 2013)
  3. « Les parfums-trublions d'État libre d'Orange », sur L'EXPRESS.fr,‎ 27 février 2009 (consulté le 31 janvier 2013)[vidéo]
  4. « Les parfums de l’État Libre d'Orange », GQ, Condé Nast,‎ 3 septembre 2008 (lire en ligne)[réf. à confirmer]
  5. Kim Laidlaw Adrey, « Paris’ perfume houses », sur BBC Travel - Blog,‎ 2 avril 2012 (consulté le 31 janvier 2013)
  6. Élodie, « Etat Libre d’Orange #1 : quand le libertinage olfactif s’invite en parfumerie », sur Pure Beauté,‎ 30 janvier 2013 (consulté le 11 décembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]