État libre d'Oldenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

État libre d’Oldenbourg
Freistaat Oldenburg (de)

19191946

Drapeau Blason
Description de cette image, également commentée ci-après

Localisation de l’État libre d’Oldenbourg au sein de la République de Weimar

Informations générales
Statut État de la République de Weimar, puis du Troisième Reich
Capitale Oldenbourg
Démographie
Population mai 1939 582 400 hab.
Superficie
Superficie 5 396 km² (mai 1939) km²
Histoire et événements
1919 Révolution allemande

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L’État libre d’Oldenbourg (Freistaat Oldenburg) est l’un des Länder constitutifs de la République de Weimar, succédant au grand-duché d’Oldenbourg lors de la chute de l’Empire allemand et l’abdication du grand-duc Frédéric-Auguste II.

Sa capitale est Oldenbourg.

Sous le Troisième Reich[modifier | modifier le code]

En 1937, il perdit les districts de l’enclave de Eutin, près de la côte de la Baltique, et de Birkenfeld au sud-ouest de l’Allemagne qui alla à la Prusse et gagna la ville de Wilhelmshaven, mais ces modifications territoriales ne furent qu’une formalité puisque le régime hitlérien avait de facto aboli les Länder en 1934.

Troisième Reich :

Sous le Troisième Reich, l’État libre d’Oldenbourg et la Ville libre de Brême sont placés sous l’autorité administrative d’un même Reichsstatthalter.

Au niveau du parti unique NSDAP fut constituée une Reichsgau de Weser-Ems (chef-lieu à Oldenbourg dont le Gauleiter cumulait cette fonction avec celle de Reichsstatthalter d’Oldenbourg/Brême.

Deux Reichsstatthalter-Gauleiter se succédèrent :

Après la Seconde Guerre mondiale :

Après la Seconde Guerre mondiale, l’Oldenbourg intégra le nouveau Land de Basse-Saxe en tant que la région administrative (Verwaltungsbezirk) d’Oldenbourg (Verwaltungsbezirk Oldenburg (de)).
Quant aux deux anciennes enclaves, elles font désormais partie des Länder de Schleswig-Holstein et de Rhénanie-Palatinat.

Cette subdivision administrative est maintenant scindée entre plusieurs subdivisions administratives de la Basse-Saxe, dont deux conservent le nom d’Oldenbourg :

  1. un arrondissement (Landkreis en allemand), l’arrondissement d’Oldenbourg (chef-lieu à Wildeshausen) et
  2. une ville-arrondissement, la ville d’Oldenbourg.

Arrondissements en Basse-Saxe