État de l'art

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'état de l'art est l'état des connaissances dans tout domaine donné (scientifique, technique, artistique, médical...) à un instant donné.

C'est un des objectifs des grandes encyclopédies que de dresser un état de l'art sur les grands sujets culturels, scientifiques et techniques de leur époque, y compris par des illustrations (dont les premières ont été les planches encyclopédiques Diderot et d'Alembert décrivant les métiers et les techniques existant à son époque.

Aspects sémantiques[modifier | modifier le code]

L'emploi du terme est à relier à celui d’état des connaissances dans les domaines de la recherche scientifique ou de la recherche médicale, ainsi qu'à celui de règles de l'art en architecture, en ingénierie et dans le bâtiment et les travaux publics. Dans le domaine scientifique il se fait sur la base d'une revue de la littérature.

L'expression équivalente anglaise est state of the art ; cependant, elle est utilisée dans le langage courant dans le sens de à la pointe, ultramoderne, alors que, en français, état de l’art fait essentiellement partie du jargon scientifique.

Méthode[modifier | modifier le code]

Dresser un état de l'art dans un domaine consiste à rechercher toutes les informations existantes concernant ce domaine et à en faire une synthèse.
Cela est fait par un travail bibliographique et une analyse des publications formelles ou informelles concernant le domaine étudié. Ce travail inclut une analyse des découvertes, inventions et nouveautés, des « mises à jour » dans le domaine concerné, ou à ses marges.

Cela peut par exemple concerner les dernières avancées scientifiques, techniques, et économiques.

Utilité[modifier | modifier le code]

Cette démarche est préliminaire à tout travail de recherche ou d'application ; Elle permet de capitaliser le savoir et des savoir-faire existants, et - dans le monde de la recherche - de ne pas refaire des expériences qui auraient déjà été faites et dont les conclusions ont déjà été validées par des pairs.

État de l'art[modifier | modifier le code]

Dans le commerce et l'industrie[modifier | modifier le code]

Dans une entreprise, avoir une bonne connaissance de l'état de l'art passe principalement par la veille technologique. La consultation de revues spécialisés, la fréquentation de colloques et conférences spécialisées ou la formation continue y contribuent.

Les brevets[modifier | modifier le code]

L'état de la technique, autre appellation de l'état de l'art, permet de préciser les critères de nouveauté pour un brevet européen : « Une invention est considérée comme nouvelle si elle n'est pas comprise dans l'état de la technique. » [1]

En matière de brevet, state of the art est utilisé par les instances officielles dans les textes anglais (voir le § "aspects sémantiques ci-dessus).

Dans le domaine de la recherche[modifier | modifier le code]

Une thèse de doctorat, par exemple, commence par dresser un état de toutes les recherches déjà faites dans le domaine. Cette recherche bibliographique permet au (futur) chercheur de mieux cerner son sujet et de se donner plus de chances de faire de réelles avancées, en évitant de refaire ce qui a déjà été fait, y compris des erreurs expérimentées par d'autres et décrites par littérature.

Exemples de sujets d'états de l'art en recherche :

  • « Avant de faire mes recherches sur les bases de données d'Hippocrate, dites-moi ce qu'on sait faire en termes de gestion des droits appliquée à la protection de la vie privée ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Convention sur le brevet européen - article 54 -: [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]